L'équipe belge du collège pontifical de Rome disputera son premier match le 9 mars. La sélection belge comprend également quelques recrues congolaises. Le but de ce championnat insolite serait avant tout éducatif. "Le sport est rassembleur et demande de la volonté et de l'endurance, tout comme la foi", expliquent les évêques italiens, principaux sponsors de l'évènement. Le foot apprendrait aux jeunes les valeurs telles que la persévérance, le respect de l'autre et l'importance du sport. "C'est une bonne occasion de rapprochement et de dialogue entre les ambassadeurs de dieu", précisent les responsables de l'événement.

En 2012 la Clericus CUP perdait le soutient du Vatican, non seulement pour des questions économiques, mais également "en raison de la grossièreté des joueurs et des supporters au point d'oublié l'aspect éducatif de l'événement", indiquait à l'époque le Vatican dans un communiqué. Les évêques italiens, quant à eux, restent fidèles à leur engagement et continuent de financer ce tournoi.