À Dubaï, les finances vont bien, merci. Et pour mieux montrer sa bonne santé économique, l'Émirat fait patrouiller sa police à bord... d'une Lamborghini. Le véhicule italien, surpuissant et qui coûte près de 420.000 euros, doit "renforcer l'image de luxe et de prospérité" de l'État.

Si la voiture, peinte en blanc et vert, peut atteindre les 100 km en trois secondes, elle ne sera toutefois pas utilisée pour poursuivre les fous du volant. Les forces de l'ordre ne feront que patrouiller à son bord, dans les zones touristiques de Burj Khalifa, la tour la plus haute du monde, ou Jumeira Beach Residence. À Dubaï, qu'on se le dise, la crise économique de 2008 est bien loin !

À Dubaï, les finances vont bien, merci. Et pour mieux montrer sa bonne santé économique, l'Émirat fait patrouiller sa police à bord... d'une Lamborghini. Le véhicule italien, surpuissant et qui coûte près de 420.000 euros, doit "renforcer l'image de luxe et de prospérité" de l'État. Si la voiture, peinte en blanc et vert, peut atteindre les 100 km en trois secondes, elle ne sera toutefois pas utilisée pour poursuivre les fous du volant. Les forces de l'ordre ne feront que patrouiller à son bord, dans les zones touristiques de Burj Khalifa, la tour la plus haute du monde, ou Jumeira Beach Residence. À Dubaï, qu'on se le dise, la crise économique de 2008 est bien loin !