Selon les statistiques transmises aux syndicats, le nombre de dépassements de feux rouges sur le réseau ferroviaire est reparti "très légèrement à la hausse", avec 16 infractions au cours des trois premiers mois de l'année contre 14 sur la même période en 2012, précisait Sudpresse. Mais Infrabel conteste "formellement" ces données. La tendance est d'ailleurs à la baisse selon le gestionnaire de réseau, avec 12 franchissements de feux rouges en voie principale lors du premier trimestre de cette année contre 18 sur la même période en 2012. "Et cette tendance se poursuit tout au long de l'année 2013", ajoute le porte-parole d'Infrabel. "Nous sommes les seuls équipés et habilités à comptabiliser les franchissements de feux rouges." Infrabel précise également qu'elle ne publie habituellement pas ces chiffres officiellement. Elle les valide d'abord en interne avant de les communiquer aux différents opérateurs qui utilisent le réseau. (Belga)

Selon les statistiques transmises aux syndicats, le nombre de dépassements de feux rouges sur le réseau ferroviaire est reparti "très légèrement à la hausse", avec 16 infractions au cours des trois premiers mois de l'année contre 14 sur la même période en 2012, précisait Sudpresse. Mais Infrabel conteste "formellement" ces données. La tendance est d'ailleurs à la baisse selon le gestionnaire de réseau, avec 12 franchissements de feux rouges en voie principale lors du premier trimestre de cette année contre 18 sur la même période en 2012. "Et cette tendance se poursuit tout au long de l'année 2013", ajoute le porte-parole d'Infrabel. "Nous sommes les seuls équipés et habilités à comptabiliser les franchissements de feux rouges." Infrabel précise également qu'elle ne publie habituellement pas ces chiffres officiellement. Elle les valide d'abord en interne avant de les communiquer aux différents opérateurs qui utilisent le réseau. (Belga)