Sur les 4.433 dossiers introduits en 2010 et pour lesquels l'enquête a été bouclée, 3.452, soit 77,8%, ont in fine été classés sans suite. Dans près de quatre cas sur dix, le classement sans suite résulte d'une insuffisance de preuves. (MUA)

Sur les 4.433 dossiers introduits en 2010 et pour lesquels l'enquête a été bouclée, 3.452, soit 77,8%, ont in fine été classés sans suite. Dans près de quatre cas sur dix, le classement sans suite résulte d'une insuffisance de preuves. (MUA)