Agent secret d'origine indienne et américaine, Noor Inayat Khan a été la première opératrice radio envoyée en France occupée, avec pour nom de code "Madeleine".

Née le 1er janvier 1914 à Moscou dans une famille princière indienne et soufie, d'un père indien et d'une mère américaine, elle a passé son enfance à Londres avant de s'installer à Paris avec sa famille. Elle parlait couramment le français et avait commencé une carrière d'auteure pour enfants.

En 1940, elle a fui la France par bateau et rejoint l'Angleterre où elle s'est engagée dans l'armée comme opératrice radio avant d'être recrutée par le SOE (Special Operations Executive), l'un des services secrets créé par Winston Churchill.

Elle a été envoyée en France en juin 1943 pour y travailler avec la résistance et a transmis à Londres des messages radio interceptés.

Bien que ses supérieurs lui eussent ordonné de rentrer en Grande-Bretagne, elle est restée en France et a dirigé à elle seule un réseau d'espions à Paris pendant trois mois, alors que les membres de son équipe étaient arrêtés les uns après les autres par la Gestapo.

Elle se préparait à rentrer en Angleterre quand elle a été trahie. Capturée par la Gestapo elle s'est échappée au moins deux fois, mais a été rattrapée. Elle refusa de divulguer la moindre information malgré dix mois de tortures.

Déportée dans le camp de concentration de Dachau, elle a été exécutée en septembre 1944, à l'âge de 30 ans.

Une plaque bleue, remise par l'English Heritage pour distinguer les personnalités ayant travaillé et vécu dans des bâtiments de Londres, sera posée vendredi soir sur l'immeuble où a vécu sa famille, à Taviton street dans le quartier de Bloomsbury (centre de Londres). Un buste en bronze la représentant a été inauguré non loin en 2012.

Plus de 950 plaques bleues rendent hommage à des personnalités dans la capitale britannique, dont seulement 14 % distinguent des femmes.

Agent secret d'origine indienne et américaine, Noor Inayat Khan a été la première opératrice radio envoyée en France occupée, avec pour nom de code "Madeleine".Née le 1er janvier 1914 à Moscou dans une famille princière indienne et soufie, d'un père indien et d'une mère américaine, elle a passé son enfance à Londres avant de s'installer à Paris avec sa famille. Elle parlait couramment le français et avait commencé une carrière d'auteure pour enfants.En 1940, elle a fui la France par bateau et rejoint l'Angleterre où elle s'est engagée dans l'armée comme opératrice radio avant d'être recrutée par le SOE (Special Operations Executive), l'un des services secrets créé par Winston Churchill.Elle a été envoyée en France en juin 1943 pour y travailler avec la résistance et a transmis à Londres des messages radio interceptés.Bien que ses supérieurs lui eussent ordonné de rentrer en Grande-Bretagne, elle est restée en France et a dirigé à elle seule un réseau d'espions à Paris pendant trois mois, alors que les membres de son équipe étaient arrêtés les uns après les autres par la Gestapo.Elle se préparait à rentrer en Angleterre quand elle a été trahie. Capturée par la Gestapo elle s'est échappée au moins deux fois, mais a été rattrapée. Elle refusa de divulguer la moindre information malgré dix mois de tortures.Déportée dans le camp de concentration de Dachau, elle a été exécutée en septembre 1944, à l'âge de 30 ans.Une plaque bleue, remise par l'English Heritage pour distinguer les personnalités ayant travaillé et vécu dans des bâtiments de Londres, sera posée vendredi soir sur l'immeuble où a vécu sa famille, à Taviton street dans le quartier de Bloomsbury (centre de Londres). Un buste en bronze la représentant a été inauguré non loin en 2012.Plus de 950 plaques bleues rendent hommage à des personnalités dans la capitale britannique, dont seulement 14 % distinguent des femmes.