Pouvoir d'un roi, ambition d'une vache

Roi le plus puissant de l'Empire néo-babylonien
...

Roi le plus puissant de l'Empire néo-babylonienRègne de 605 à 562 av. J.-CConnu comme grand bâtisseur. Dans 95 % des vestiges de son royaume, on a trouvé des briques à son nom. Il fait construire son palais sur une colline proche de la capitale, Babylone, où il fait également aménager de célèbres jardins suspendusConquiert Jérusalem en 586 av. J.-C., détruit la ville et en exile les juifsSaddam Hussein se faisait volontiers représenter sous ses traits et avait donné son nom à une division de la garde nationale pour offenser son ennemi, Israël, en faisant allusion à la déportation des juifs par NabuchodonosorDans le Livre de Daniel, Nabuchodonosor rêve d'un immense arbre en train d'être abattu par des anges. Le prophète affirme que l'arbre représente le roi lui-même. S'il ne se repent pas de ses fautes, il sera renversé et devra vivre parmi les animaux. Lorsqu'un an plus tard, le roi se vante d'avoir reconstruit Babylone à sa propre gloire, la prophétie se réalise : "Il fut chassé du milieu des hommes, il se mit à manger de l'herbe comme les boeufs [...]" (Daniel 4, 30). Il semble que Nabuchodonosor ait souffert d'un trouble appelé "boanthropie", qui consiste à se prendre pour un bovin et à se comporter comme tel. Les rêves, l'hypnose, la suggestion et l'autosuggestion peuvent contribuer à déclencher de tels troubles.