En réaction à ce décès, les détenus des centres fermés de Bruges et de Vottem avaient décidé jeudi de commencer une grève de la faim. Par solidarité, ceux du centre fermé 127 bis à Steenokkerzeel ont décidé dans la foulée de mener une action similaire. Le décès du jeune homme, trouvé mort jeudi matin dans le centre fermé de Bruges, a été confirmé par l'Office des étrangers mais ses causes ne sont pas encore connues. "Le décès de ce ressortissant ivoirien, âgé d'une vingtaine d'années, a été constaté jeudi matin. Le jeune homme a été trouvé mort dans son lit. La police s'est rendue sur les lieux et une enquête a été ouverte. Pour l'heure, l'origine de ce décès demeure inconnue. Le jeune homme se trouvait dans le centre fermé de Bruges depuis environ un mois", a indiqué une porte-parole de l'Office des étrangers. (Belga)

En réaction à ce décès, les détenus des centres fermés de Bruges et de Vottem avaient décidé jeudi de commencer une grève de la faim. Par solidarité, ceux du centre fermé 127 bis à Steenokkerzeel ont décidé dans la foulée de mener une action similaire. Le décès du jeune homme, trouvé mort jeudi matin dans le centre fermé de Bruges, a été confirmé par l'Office des étrangers mais ses causes ne sont pas encore connues. "Le décès de ce ressortissant ivoirien, âgé d'une vingtaine d'années, a été constaté jeudi matin. Le jeune homme a été trouvé mort dans son lit. La police s'est rendue sur les lieux et une enquête a été ouverte. Pour l'heure, l'origine de ce décès demeure inconnue. Le jeune homme se trouvait dans le centre fermé de Bruges depuis environ un mois", a indiqué une porte-parole de l'Office des étrangers. (Belga)