Le service a en revanche débuté normalement à Verviers, Rocourt et Omal. A 05h00, la porte-parole n'était pas encore en mesure de s'exprimer sur la situation des dépôts d'Eupen, Warzée et Verlaine. La CGSLB avait expliqué mercredi que cette grève, prévue pour au moins 24 heures, avait lieu en raison de menaces de sanctions brandies par la direction envers les chauffeurs qui ont décidé unilatéralement de contourner les travaux qui entrent dans leur phase finale au centre de Herstal. La FGTB devrait rejoindre le mouvement. La direction, quant à elle, se dit "profondément indignée" par ce mouvement "qui met une nouvelle fois les clients en difficulté". (Belga)

Le service a en revanche débuté normalement à Verviers, Rocourt et Omal. A 05h00, la porte-parole n'était pas encore en mesure de s'exprimer sur la situation des dépôts d'Eupen, Warzée et Verlaine. La CGSLB avait expliqué mercredi que cette grève, prévue pour au moins 24 heures, avait lieu en raison de menaces de sanctions brandies par la direction envers les chauffeurs qui ont décidé unilatéralement de contourner les travaux qui entrent dans leur phase finale au centre de Herstal. La FGTB devrait rejoindre le mouvement. La direction, quant à elle, se dit "profondément indignée" par ce mouvement "qui met une nouvelle fois les clients en difficulté". (Belga)