"Je démarrerai avec Wouter Beke de Zaventem, roulerai jusqu'à Rhode pour saluer mon frère Herman qui partira quant à lui, comme chaque année, de Rhode", a-t-il expliqué sur son blog. Aux yeux du député, le refus manifesté par le collège communal de Rhode-Saint-Genèse d'accueillir un point de départ de la manifestation sur son territoire "sous l'impulsion du FDF" est une forme de revanche, "un triste spectacle qui montre à nouveau à quel point la Francophonie est intolérante en périphérie et irrespectueuse des Flamands". M. Van Rompuy s'en est pris aussi à la N-VA qui, selon lui, essaie dans ce dossier de refiler le valet noir au CD&V. La contribution de Philippe Muyters (ministre flamand des Sports) et de Ben Weyts (député fédéral) à la scission de BHV est "nulle, nulle, nulle...", a-t-il souligné. "Certains Flamands doivent apprendre que nous pouvons aussi gagner lors de négociations communautaires". (MUA)

"Je démarrerai avec Wouter Beke de Zaventem, roulerai jusqu'à Rhode pour saluer mon frère Herman qui partira quant à lui, comme chaque année, de Rhode", a-t-il expliqué sur son blog. Aux yeux du député, le refus manifesté par le collège communal de Rhode-Saint-Genèse d'accueillir un point de départ de la manifestation sur son territoire "sous l'impulsion du FDF" est une forme de revanche, "un triste spectacle qui montre à nouveau à quel point la Francophonie est intolérante en périphérie et irrespectueuse des Flamands". M. Van Rompuy s'en est pris aussi à la N-VA qui, selon lui, essaie dans ce dossier de refiler le valet noir au CD&V. La contribution de Philippe Muyters (ministre flamand des Sports) et de Ben Weyts (député fédéral) à la scission de BHV est "nulle, nulle, nulle...", a-t-il souligné. "Certains Flamands doivent apprendre que nous pouvons aussi gagner lors de négociations communautaires". (MUA)