Un journaliste de l'AFP présent sur place a entendu une intense fusillade. Une source sécuritaire kényane a confirmé sous couvert d'anonymat que cette nouvelle opération était en cours contre le commando islamiste, qui détient toujours un nombre indéterminé d'otages. Au moins 68 personnes sont mortes depuis samedi dans l'attaque du centre commercial. L'armée kényane dit désormais avoir isolé les agresseurs. Les islamistes somaliens shebab ont revendiqué l'attaque, menée, ont-ils dit, en représailles de l'intervention militaire kényane en Somalie. (Belga)

Un journaliste de l'AFP présent sur place a entendu une intense fusillade. Une source sécuritaire kényane a confirmé sous couvert d'anonymat que cette nouvelle opération était en cours contre le commando islamiste, qui détient toujours un nombre indéterminé d'otages. Au moins 68 personnes sont mortes depuis samedi dans l'attaque du centre commercial. L'armée kényane dit désormais avoir isolé les agresseurs. Les islamistes somaliens shebab ont revendiqué l'attaque, menée, ont-ils dit, en représailles de l'intervention militaire kényane en Somalie. (Belga)