Cet homme, Dominique Venner, 78 ans, s'est donné la mort devant l'autel peu après 16h00 à l'aide d'un pistolet. Dans un post publié mardi sur son blog, il estimait qu'il faudrait "des gestes nouveaux, spectaculaires et symboliques pour ébranler les somnolences, secouer les consciences anesthésiées et réveiller la mémoire de nos origines". (Belga)

Cet homme, Dominique Venner, 78 ans, s'est donné la mort devant l'autel peu après 16h00 à l'aide d'un pistolet. Dans un post publié mardi sur son blog, il estimait qu'il faudrait "des gestes nouveaux, spectaculaires et symboliques pour ébranler les somnolences, secouer les consciences anesthésiées et réveiller la mémoire de nos origines". (Belga)