"En niant l'existence de ce compte devant les plus hautes autorités du pays ainsi que devant la représentation nationale, il a commis une impardonnable faute morale", a déclaré la présidence française dans un communiqué. (PVO)

"En niant l'existence de ce compte devant les plus hautes autorités du pays ainsi que devant la représentation nationale, il a commis une impardonnable faute morale", a déclaré la présidence française dans un communiqué. (PVO)