Les neuf joueurs de la RUS Glontoise admis dans différents hôpitaux dimanche en fin d'après-midi, à l'issue d'un match disputé à Magnée (Fléron) face à l'équipe locale ont regagné leur domicile. Dimanche, ils ont tous été pris de pertes d'équilibre et de connaissance. La raison de ces malaises serait à trouver dans l'eau consommée lors de l'échauffement, de l'eau du réseau local de distribution, selon des sources médicales. "Comme on nous a accusés de les avoir empoisonnés et que c'est totalement faux, on a décidé de déposer plainte pour calomnie, chose qui a été faite ce mercredi", a indiqué M. Carabin. "C'est de l'eau du robinet, mais d'autres équipes en ont bu avant et elles n'ont eu aucun problème. La police a pris plusieurs bouteilles pour faire des analyses", a-t-il ajouté. Les résultats des analyses sanguines et des bouteilles saisies par la police ne sont actuellement pas connus, a-t-on appris mercredi soir auprès de différentes sources. (MUA)

Les neuf joueurs de la RUS Glontoise admis dans différents hôpitaux dimanche en fin d'après-midi, à l'issue d'un match disputé à Magnée (Fléron) face à l'équipe locale ont regagné leur domicile. Dimanche, ils ont tous été pris de pertes d'équilibre et de connaissance. La raison de ces malaises serait à trouver dans l'eau consommée lors de l'échauffement, de l'eau du réseau local de distribution, selon des sources médicales. "Comme on nous a accusés de les avoir empoisonnés et que c'est totalement faux, on a décidé de déposer plainte pour calomnie, chose qui a été faite ce mercredi", a indiqué M. Carabin. "C'est de l'eau du robinet, mais d'autres équipes en ont bu avant et elles n'ont eu aucun problème. La police a pris plusieurs bouteilles pour faire des analyses", a-t-il ajouté. Les résultats des analyses sanguines et des bouteilles saisies par la police ne sont actuellement pas connus, a-t-on appris mercredi soir auprès de différentes sources. (MUA)