"Nous avons intercepté jeudi matin un courrier électronique annonçant la présence d'une bombe sur le site de l'école. Je n'en dirai pas davantage, l'enquête judiciaire est en cours", précise le commissaire Vandewalle, de la police de Waterloo. Par mesure de précaution, l'établissement scolaire a été évacué jeudi en fin de matinée. La police, assistée par des maîtres-chiens, a examiné le site avant de constater qu'il s'agissait d'une fausse alerte. Les élèves ont pu réintégrer les classes peu avant 14h00. (Belga)

"Nous avons intercepté jeudi matin un courrier électronique annonçant la présence d'une bombe sur le site de l'école. Je n'en dirai pas davantage, l'enquête judiciaire est en cours", précise le commissaire Vandewalle, de la police de Waterloo. Par mesure de précaution, l'établissement scolaire a été évacué jeudi en fin de matinée. La police, assistée par des maîtres-chiens, a examiné le site avant de constater qu'il s'agissait d'une fausse alerte. Les élèves ont pu réintégrer les classes peu avant 14h00. (Belga)