Cela a été annoncé ce mardi: il n'y aura bientôt plus de quarantaine obligatoire pour les personnes vaccinées contre le Covid-19 ayant été en contact à haut risque avec une personne positive. Mais la Belgique doit-elle également réduire la durée de quarantaine des personnes contaminées ?

Il semble en effet qu'Omicron soit un variant plus doux que Delta. Certains experts évoquent une période d'incubation plus courte pour Omicron. Les personnes porteuses du virus semblent être contagieuses sur une durée plus réduite.

Certains pays ont donc choisi de passer de dix à sept jours de quarantaine, voire cinq sous certaines conditions. Et chaque pays européen a établi ses propres critères, qui dépendent de différents facteurs, et varient si la personne est positive ou a été en contact avec une personne positive. Ce qui rend la comparaison compliquée. Le Vif a donc voulu faire le point.

Ceux qui ont réduit la quarantaine

Ce sont globalement les pays européens de l'Ouest qui ont décidé dernièrement de réduire la période de quarantaine pour les personnes testées positives au Covid 19. Mais il y a évidemment des conditions à cela, et elles sont variables d'un pays à l'autre.

En France, la période de quarantaine a été réduite ce 3 janvier. L'isolement d'une personne testée positive est passé à sept jours après la date du début des signes ou la date du prélèvement du test positif, à la place de 10 jours. Mais au bout de cinq jours, la personne positive peut sortir de cette quarantaine à deux conditions : elle passe un test antigénique ou PCR qui se révèle négatif et elle n'a plus de signes cliniques d'infection depuis 48h. Si le test réalisé est positif ou si la personne ne réalise pas de test, son isolement est maintenu à sept jours et n'a pas besoin de réaliser le second test le septième jour.

En Italie, la quarantaine n'est plus requise pour les contacts étroits s'ils ont reçu une dose 'booster', ou ont été complètement vaccinés ou récupérés au cours des quatre derniers mois. Ils seront plutôt tenus de porter un masque FFP2 plus protecteur en public pendant dix jours. Si vous avez été complètement vacciné il y a plus de quatre mois, l'exigence de quarantaine est réduite à une période de cinq jours, suivie d'un résultat de test négatif.

Si vous êtes positif et asymptomatique et que vous avez reçu la dose 'booster' ou que vous avez terminé le cycle de vaccination il y a moins de quatre mois, la période d'isolement peut être réduite de dix à sept jours avec un test négatif.

En Irlande, c'est aussi au niveau de la vaccination que cela se joue. Si vous avez reçu un vaccin de rappel, le fameux 'booster', il y a plus de sept jours et que vous êtes positif au Covid, vous pouvez arrêter la quarantaine au septième jour si vous vous sentez bien. Cela signifie que vous n'avez pas de fièvre et que vos symptômes ont pratiquement disparu. Sinon, la quarantaine reste fixée à 10 jours.

Au Danemark, si vous êtes positif mais n'avez eu aucun symptôme, vous pouvez cesser de vous auto-isoler sept jours après avoir fait votre test. Si vous avez eu des symptômes, vous pouvez cesser l'auto-isolement après dix jours de maladie si vous n'avez pas eu de fièvre au cours des dernières 48h et si vous ne présentez que de légers symptômes résiduels, tels qu'une perte de goût et/ou d'odorat, une légère toux, des maux de tête, de la fatigue, etc.

Même si certains pays européens sont donc passés à sept jours de quarantaine, cela se fait toujours sous certaines conditions, parfois strictes. D'autres pays européens, et notamment les pays de l'Est, restent globalement à dix jours de quarantaine, même pour les contacts à haut risque.

Même si les règles s'assouplissent dans plusieurs pays européens, celles en vigueur en Belgique (10 jours pour les personnes positives) ne sont donc pas les plus strictes de tout le Vieux continent.

Aurore Dessaigne

Cela a été annoncé ce mardi: il n'y aura bientôt plus de quarantaine obligatoire pour les personnes vaccinées contre le Covid-19 ayant été en contact à haut risque avec une personne positive. Mais la Belgique doit-elle également réduire la durée de quarantaine des personnes contaminées ? Il semble en effet qu'Omicron soit un variant plus doux que Delta. Certains experts évoquent une période d'incubation plus courte pour Omicron. Les personnes porteuses du virus semblent être contagieuses sur une durée plus réduite.Certains pays ont donc choisi de passer de dix à sept jours de quarantaine, voire cinq sous certaines conditions. Et chaque pays européen a établi ses propres critères, qui dépendent de différents facteurs, et varient si la personne est positive ou a été en contact avec une personne positive. Ce qui rend la comparaison compliquée. Le Vif a donc voulu faire le point.Ce sont globalement les pays européens de l'Ouest qui ont décidé dernièrement de réduire la période de quarantaine pour les personnes testées positives au Covid 19. Mais il y a évidemment des conditions à cela, et elles sont variables d'un pays à l'autre. En France, la période de quarantaine a été réduite ce 3 janvier. L'isolement d'une personne testée positive est passé à sept jours après la date du début des signes ou la date du prélèvement du test positif, à la place de 10 jours. Mais au bout de cinq jours, la personne positive peut sortir de cette quarantaine à deux conditions : elle passe un test antigénique ou PCR qui se révèle négatif et elle n'a plus de signes cliniques d'infection depuis 48h. Si le test réalisé est positif ou si la personne ne réalise pas de test, son isolement est maintenu à sept jours et n'a pas besoin de réaliser le second test le septième jour.En Italie, la quarantaine n'est plus requise pour les contacts étroits s'ils ont reçu une dose 'booster', ou ont été complètement vaccinés ou récupérés au cours des quatre derniers mois. Ils seront plutôt tenus de porter un masque FFP2 plus protecteur en public pendant dix jours. Si vous avez été complètement vacciné il y a plus de quatre mois, l'exigence de quarantaine est réduite à une période de cinq jours, suivie d'un résultat de test négatif. Si vous êtes positif et asymptomatique et que vous avez reçu la dose 'booster' ou que vous avez terminé le cycle de vaccination il y a moins de quatre mois, la période d'isolement peut être réduite de dix à sept jours avec un test négatif. En Irlande, c'est aussi au niveau de la vaccination que cela se joue. Si vous avez reçu un vaccin de rappel, le fameux 'booster', il y a plus de sept jours et que vous êtes positif au Covid, vous pouvez arrêter la quarantaine au septième jour si vous vous sentez bien. Cela signifie que vous n'avez pas de fièvre et que vos symptômes ont pratiquement disparu. Sinon, la quarantaine reste fixée à 10 jours.Au Danemark, si vous êtes positif mais n'avez eu aucun symptôme, vous pouvez cesser de vous auto-isoler sept jours après avoir fait votre test. Si vous avez eu des symptômes, vous pouvez cesser l'auto-isolement après dix jours de maladie si vous n'avez pas eu de fièvre au cours des dernières 48h et si vous ne présentez que de légers symptômes résiduels, tels qu'une perte de goût et/ou d'odorat, une légère toux, des maux de tête, de la fatigue, etc.Même si certains pays européens sont donc passés à sept jours de quarantaine, cela se fait toujours sous certaines conditions, parfois strictes. D'autres pays européens, et notamment les pays de l'Est, restent globalement à dix jours de quarantaine, même pour les contacts à haut risque.Même si les règles s'assouplissent dans plusieurs pays européens, celles en vigueur en Belgique (10 jours pour les personnes positives) ne sont donc pas les plus strictes de tout le Vieux continent. Aurore Dessaigne