La puissance des deux bombes, avec un effet de souffle relativement limité, semble écarter l'utilisation d'explosifs de types militaires, type C4 ou Semtex, très puissants et difficiles à se procurer. Les abords de l'arrivée du marathon ont été examinés à deux reprises, le matin et une heure avant l'arrivée des premiers coureurs, sans qu'aucune trace d'explosif ne soit trouvée, selon le commissaire de Boston Edward Davis. Il pourrait donc s'agir d'une bombe artisanale facilement transportable dont la composition n'a pas été précisée. Les services d'urgence de Boston ont fait état de nombreuses blessures au niveau des membres inférieurs, ayant nécessité des amputations à plusieurs occasions. "Ce n'est pas inhabituel. Cette bombe a probablement été placée près du sol et donc des blessures des membres inférieurs sont à redouter", a expliqué sur CNN le Dr George Velmahos, chef du service de traumatologie au Massachussetts General Hospital, qui a dû effectuer quatre amputations. Les effets de l'explosion ont été aggravés par l'utilisation de billes d'acier de roulements à billes, a affirmé sur FoxNews le président de la Commission de la sécurité intérieure à la Chambre des représentants, Michael McCaul. Un élément confirmé par le Dr Velmahos: "on a retrouvé toutes sortes d'objets tranchants dans les corps, cette bombe contenait probablement de multiples fragments métalliques. Nous avons retiré des billes et des clous". (Belga)

La puissance des deux bombes, avec un effet de souffle relativement limité, semble écarter l'utilisation d'explosifs de types militaires, type C4 ou Semtex, très puissants et difficiles à se procurer. Les abords de l'arrivée du marathon ont été examinés à deux reprises, le matin et une heure avant l'arrivée des premiers coureurs, sans qu'aucune trace d'explosif ne soit trouvée, selon le commissaire de Boston Edward Davis. Il pourrait donc s'agir d'une bombe artisanale facilement transportable dont la composition n'a pas été précisée. Les services d'urgence de Boston ont fait état de nombreuses blessures au niveau des membres inférieurs, ayant nécessité des amputations à plusieurs occasions. "Ce n'est pas inhabituel. Cette bombe a probablement été placée près du sol et donc des blessures des membres inférieurs sont à redouter", a expliqué sur CNN le Dr George Velmahos, chef du service de traumatologie au Massachussetts General Hospital, qui a dû effectuer quatre amputations. Les effets de l'explosion ont été aggravés par l'utilisation de billes d'acier de roulements à billes, a affirmé sur FoxNews le président de la Commission de la sécurité intérieure à la Chambre des représentants, Michael McCaul. Un élément confirmé par le Dr Velmahos: "on a retrouvé toutes sortes d'objets tranchants dans les corps, cette bombe contenait probablement de multiples fragments métalliques. Nous avons retiré des billes et des clous". (Belga)