Le comité de coordination travaille à un plan de retour pour les personnes évacuées, explique le directeur de la sécurité Luc Bauwens. Les 99 personnes qui ont passé la nuit à l'école Mariagaard seront les premières à pouvoir rentrer chez elles. "Cela se fera cet après-midi, mais nous ne pouvons pas encore donner d'heure", précise Jessie Beurms. "Nous devons nous assurer que cela se fasse en toute sécurité et que les mesures effectuées maison par maison donnent des résultats favorables." Quand les personnes hébergées à Mariagaard seront rentrées chez elles, le deuxième groupe pourra être rapatrié. Cela concerne environ 400 personnes, qui ont trouvé refuge chez des amis ou dans la famille. "Ces personnes seront réunies à un endroit, et elles pourront ensuite rentrer chez elles. Cela n'a pas de sens de revenir à la zone évacuée, de venir à Mariagaard ou de rouler dans Wetteren. On en saura plus dans l'après-midi." (Belga)

Le comité de coordination travaille à un plan de retour pour les personnes évacuées, explique le directeur de la sécurité Luc Bauwens. Les 99 personnes qui ont passé la nuit à l'école Mariagaard seront les premières à pouvoir rentrer chez elles. "Cela se fera cet après-midi, mais nous ne pouvons pas encore donner d'heure", précise Jessie Beurms. "Nous devons nous assurer que cela se fasse en toute sécurité et que les mesures effectuées maison par maison donnent des résultats favorables." Quand les personnes hébergées à Mariagaard seront rentrées chez elles, le deuxième groupe pourra être rapatrié. Cela concerne environ 400 personnes, qui ont trouvé refuge chez des amis ou dans la famille. "Ces personnes seront réunies à un endroit, et elles pourront ensuite rentrer chez elles. Cela n'a pas de sens de revenir à la zone évacuée, de venir à Mariagaard ou de rouler dans Wetteren. On en saura plus dans l'après-midi." (Belga)