L'attaque a eu lieu vers 14H00 (13H00 GMT) dans un parc de cette ville située dans la banlieue sud de la capitale française.

Une des personnes blessées dans l'attaque est décédée, selon une source proche du dossier. Deux autres personnes ont été blessées dont une grièvement, selon des sources concordantes.

L'assaillant, dont les motivations ne sont pas connues à ce stade, a été mortellement atteint par des tirs de policiers de la brigade anti-criminalité dans la commune voisine de l'Haÿ-les-Roses, ont indiqué ces sources.

Le secrétaire d'État à l'Intérieur Laurent Nunez s'est rendu sur place.

Cette attaque survient alors que la France vit sous une menace terroriste constante, et à quelques jours du cinquième anniversaire des attentats jihadistes contre le journal satirique Charlie Hebdo et une épicerie casher de la chaîne Hyper Cacher, les 7 et 9 janvier 2015.

La vague d'attentats jihadistes qui a frappé le pays depuis lors a fait au total 255 morts.

En 2019, la justice antiterroriste s'est saisie de trois attaques: une agression au couteau en mars de deux surveillants de la prison de Condé-sur-Sarthe (nord-ouest de la France) par un détenu radicalisé, Michaël Chiolo, un attentat au colis piégé devant une boulangerie de Lyon (centre-est) en mai, qui a blessé 14 personnes, et une attaque à la préfecture de police de Paris qui a fait quatre morts le 3 octobre.

L'attaque a eu lieu vers 14H00 (13H00 GMT) dans un parc de cette ville située dans la banlieue sud de la capitale française.Une des personnes blessées dans l'attaque est décédée, selon une source proche du dossier. Deux autres personnes ont été blessées dont une grièvement, selon des sources concordantes. L'assaillant, dont les motivations ne sont pas connues à ce stade, a été mortellement atteint par des tirs de policiers de la brigade anti-criminalité dans la commune voisine de l'Haÿ-les-Roses, ont indiqué ces sources.Le secrétaire d'État à l'Intérieur Laurent Nunez s'est rendu sur place. Cette attaque survient alors que la France vit sous une menace terroriste constante, et à quelques jours du cinquième anniversaire des attentats jihadistes contre le journal satirique Charlie Hebdo et une épicerie casher de la chaîne Hyper Cacher, les 7 et 9 janvier 2015.La vague d'attentats jihadistes qui a frappé le pays depuis lors a fait au total 255 morts.En 2019, la justice antiterroriste s'est saisie de trois attaques: une agression au couteau en mars de deux surveillants de la prison de Condé-sur-Sarthe (nord-ouest de la France) par un détenu radicalisé, Michaël Chiolo, un attentat au colis piégé devant une boulangerie de Lyon (centre-est) en mai, qui a blessé 14 personnes, et une attaque à la préfecture de police de Paris qui a fait quatre morts le 3 octobre.