" Avec la crise de 2008, la brique espagnole a perdu 30 à 70 % de sa valeur ", acquiesce Davy Lefèvre, CEO de l'agence spécialisée Secundo (Namur). " Depuis cinq ans, les prix remontent. Ils sont désormais 10 à 30 % plus bas que leur niveau d'avant-crise. " Une progression qui ira en s'intensifiant, rapporte-t-il, les prévisions tablant sur une hausse de 30 % de l'immobilier espagnol endéans trois à cinq ans.
...

" Avec la crise de 2008, la brique espagnole a perdu 30 à 70 % de sa valeur ", acquiesce Davy Lefèvre, CEO de l'agence spécialisée Secundo (Namur). " Depuis cinq ans, les prix remontent. Ils sont désormais 10 à 30 % plus bas que leur niveau d'avant-crise. " Une progression qui ira en s'intensifiant, rapporte-t-il, les prévisions tablant sur une hausse de 30 % de l'immobilier espagnol endéans trois à cinq ans. Si la Costa del Sol a concentré les velléités immobilières des Belges dès les années 1960-1970, c'est dorénavant la Costa Blanca (Valence et le sud d'Alicante) qui s'attire leurs faveurs. Entre les deux, la Costa Almeria émerge. " Elle reprend les codes de la Costa del Sol - plus verte, plus aride, entre mer et montagne, encore sauvage -, mais aux prix de la Costa Blanca ", souligne Davy Lefèvre. Et d'ajouter à la liste la région de Murcie, qui décolle depuis peu. En matière d'offre, l'appartement est le maître-achat, neuf de préférence. D'après les statistiques espagnoles, une transaction sur trois signées par des Belges portera sur du neuf, contre une à deux sur dix quand l'acquéreur est français, allemand ou néerlandais. " Grandes fenêtres, douches italiennes, vastes espaces et belles terrasses sont autant de points d'attention pour nos compatriotes, qui se font plaisir, rassurés par la garantie décennale à la clé ", glisse le CEO de Secundo. Sans surprise, la vue sur mer est plébiscitée. " Mais elle a un coût ", prévient Davy Lefèvre. " Être à 5-10 minutes du front de mer permet, à l'inverse, de profiter de prix intéressants et... d'une piscine quand on veut se rafraîchir. " Tant qu'à prendre la voiture pour une journée à la plage, certains acquéreurs n'hésitent pas à s'enfoncer davantage dans les terres pour s'installer à proximité d'un village ou à l'orée d'un golf. " Les golfs sont de bonnes alternatives au littoral, avec des vues préservées, de beaux décors et des prix encore abordables ", assure l'expert.