La réponse chaotique face au nouveau coronavirus, qui a officiellement fait 184.256 dans l'UE, a "soulevé des questions" sur le niveau de préparation, et souligné le besoin d'une approche à l'échelle de l'Europe, singulièrement alors qu'il est question d'une deuxième vague de la pandémie, analysent-ils dans une lettre à la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen.

La réponse chaotique face au nouveau coronavirus, qui a officiellement fait 184.256 dans l'UE, a "soulevé des questions" sur le niveau de préparation, et souligné le besoin d'une approche à l'échelle de l'Europe, singulièrement alors qu'il est question d'une deuxième vague de la pandémie, analysent-ils dans une lettre à la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen.