Le pape a été admis à l'hôpital A. Gemelli de la capitale italienne où il a subi "une intervention chirurgicale programmée pour une sténose diverticulaire symptomatique du côlon". "Le Saint-Père a bien réagi à l'intervention conduite sous anesthésie générale", selon un communiqué du Vatican publié peu avant minuit.

Le pape souffre d'une inflammation potentiellement douloureuse des diverticules, hernies ou poches qui se forment sur les parois de l'appareil digestif et dont la fréquence augmente avec l'âge. Une des complications possibles de cette affection est la sténose, c'est-à-dire un rétrécissement de l'intestin.

Le pape est arrivé vers 15H00 en voiture, sans escorte, accompagné de son chauffeur et d'un proche collaborateur. Il pourrait rester cinq jours en convalescence dans une chambre du 10e étage de l'hôpital. "Il se trouve dans de bonnes conditions générales, il est alerte et respire sans assistance", a indiqué le Vatican dans un communiqué.

En visite d'Etat en France, le président italien Sergio Mattarella a envoyé un message de soutien au pape en lui transmettant "les pensées affectueuses de tous les Italiens". Et les manifestations de solidarité affluaient sur le site Facebook de l'agence officielle du Vatican. "Que l'Esprit Saint guide la main du chirurgien", écrivait par exemple Pina, une fidèle sicilienne.

Né le 17 décembre 1936 en Argentine, Jorge Bergoglio s'est fait enlever le lobe supérieur du poumon droit à l'âge de 21 ans en raison d'une pleurésie. Il souffre de problèmes à une hanche et de sciatique.

Le pape a été admis à l'hôpital A. Gemelli de la capitale italienne où il a subi "une intervention chirurgicale programmée pour une sténose diverticulaire symptomatique du côlon". "Le Saint-Père a bien réagi à l'intervention conduite sous anesthésie générale", selon un communiqué du Vatican publié peu avant minuit. Le pape souffre d'une inflammation potentiellement douloureuse des diverticules, hernies ou poches qui se forment sur les parois de l'appareil digestif et dont la fréquence augmente avec l'âge. Une des complications possibles de cette affection est la sténose, c'est-à-dire un rétrécissement de l'intestin. Le pape est arrivé vers 15H00 en voiture, sans escorte, accompagné de son chauffeur et d'un proche collaborateur. Il pourrait rester cinq jours en convalescence dans une chambre du 10e étage de l'hôpital. "Il se trouve dans de bonnes conditions générales, il est alerte et respire sans assistance", a indiqué le Vatican dans un communiqué.En visite d'Etat en France, le président italien Sergio Mattarella a envoyé un message de soutien au pape en lui transmettant "les pensées affectueuses de tous les Italiens". Et les manifestations de solidarité affluaient sur le site Facebook de l'agence officielle du Vatican. "Que l'Esprit Saint guide la main du chirurgien", écrivait par exemple Pina, une fidèle sicilienne. Né le 17 décembre 1936 en Argentine, Jorge Bergoglio s'est fait enlever le lobe supérieur du poumon droit à l'âge de 21 ans en raison d'une pleurésie. Il souffre de problèmes à une hanche et de sciatique.