M. Robbins a été très critiqué par les partisans du Brexit car il a assisté la Première ministre Theresa May lors des négociations sur l'accord, qui a toutefois été rejeté trois fois par le Parlement britannique.

Mme May devrait être remplacée par le ministre des Affaires étrangères Jeremy Hunt ou par son prédécesseur Boris Johnson. Ce dernier est le favori dans la course à Downing street selon The Mail on Sunday. Il serait en train de constituer une équipe de transition qui devrait inviter au plus vite le président la Commission européenne Jean-Claude Juncker et le négociateur européen du Brexit, Michel Barnier, pour rouvrir le dossier épineux rapidement.

M. Robbins a été très critiqué par les partisans du Brexit car il a assisté la Première ministre Theresa May lors des négociations sur l'accord, qui a toutefois été rejeté trois fois par le Parlement britannique. Mme May devrait être remplacée par le ministre des Affaires étrangères Jeremy Hunt ou par son prédécesseur Boris Johnson. Ce dernier est le favori dans la course à Downing street selon The Mail on Sunday. Il serait en train de constituer une équipe de transition qui devrait inviter au plus vite le président la Commission européenne Jean-Claude Juncker et le négociateur européen du Brexit, Michel Barnier, pour rouvrir le dossier épineux rapidement.