Le Parlement devrait ratifier le plan de sortie de l'Union européenne au cours des deux prochaines semaines, avant le départ le 31 janvier. Et même si le Royaume-Uni devra encore négocier avec l'UE les termes de leur future relation commerciale, le Premier ministre Boris Johnson est bien décidé à passer à autre chose.

S'exprimant sous couvert d'anonymat, une source gouvernementale a expliqué que le mot "Brexit" serait utilisé avec la plus grande parcimonie. "Vous n'entendrez pas le mot sortir de ma bouche après le 31 janvier", a déclaré cette source.

D'après le Sunday Times, le mot ne figurera pas dans le nom du groupe de travail chargé de négocier la future relation commerciale avec l'UE: ce groupe serait simplement désigné par le nom "Taskfore Europe".

"Brexit" avait été élu mot de l'année par le groupe éditant le dictionnaire Collins en 2016, son utilisation ayant monté en flèche avec le référendum sur l'appartenance à l'UE cette année-là.

Le Parlement devrait ratifier le plan de sortie de l'Union européenne au cours des deux prochaines semaines, avant le départ le 31 janvier. Et même si le Royaume-Uni devra encore négocier avec l'UE les termes de leur future relation commerciale, le Premier ministre Boris Johnson est bien décidé à passer à autre chose.S'exprimant sous couvert d'anonymat, une source gouvernementale a expliqué que le mot "Brexit" serait utilisé avec la plus grande parcimonie. "Vous n'entendrez pas le mot sortir de ma bouche après le 31 janvier", a déclaré cette source.D'après le Sunday Times, le mot ne figurera pas dans le nom du groupe de travail chargé de négocier la future relation commerciale avec l'UE: ce groupe serait simplement désigné par le nom "Taskfore Europe". "Brexit" avait été élu mot de l'année par le groupe éditant le dictionnaire Collins en 2016, son utilisation ayant monté en flèche avec le référendum sur l'appartenance à l'UE cette année-là.