La première journée de la visite d'Etat au Portugal était consacrée aux cérémonies officielles au monastère Saint-Jérôme, au palais présidentiel et à l'hôtel de ville à Lisbonne. Le président portugais Marcelo Rebelo de Sousa a souligné les liens qui unissent la famille royale belge à celle du Portugal. Les liens dynastiques remontent en effet à 1184, lorsque Philippe 1er, comte de Flandre, épousa la fille du premier Roi du Portugal prénommée... Mathilde.

Il a aussi rappelé que la communauté portugaise, qui compte quelque 65.000 personnes en Belgique, est très heureuse de vivre dans notre pays. Il a enfin souligné les valeurs partagées de solidarité, d'économie sociale, de partenariats et de vision européenne. Le roi Philippe a souligné pour sa part l'importance des relations entre les deux pays, que ce soit en matière d'économie ou de culture.

"Je suis convaincu que l'on peut encore faire davantage. Cette visite d'Etat est une occasion unique", a indiqué le souverain. A l'hôtel de ville, le Roi a reçu symboliquement les clés de la capitale Lisbonne avant de visiter la vieille ville à bord d'un tram traditionnel qui en fait sa renommée.

La première journée de la visite d'Etat au Portugal était consacrée aux cérémonies officielles au monastère Saint-Jérôme, au palais présidentiel et à l'hôtel de ville à Lisbonne. Le président portugais Marcelo Rebelo de Sousa a souligné les liens qui unissent la famille royale belge à celle du Portugal. Les liens dynastiques remontent en effet à 1184, lorsque Philippe 1er, comte de Flandre, épousa la fille du premier Roi du Portugal prénommée... Mathilde. Il a aussi rappelé que la communauté portugaise, qui compte quelque 65.000 personnes en Belgique, est très heureuse de vivre dans notre pays. Il a enfin souligné les valeurs partagées de solidarité, d'économie sociale, de partenariats et de vision européenne. Le roi Philippe a souligné pour sa part l'importance des relations entre les deux pays, que ce soit en matière d'économie ou de culture. "Je suis convaincu que l'on peut encore faire davantage. Cette visite d'Etat est une occasion unique", a indiqué le souverain. A l'hôtel de ville, le Roi a reçu symboliquement les clés de la capitale Lisbonne avant de visiter la vieille ville à bord d'un tram traditionnel qui en fait sa renommée.