Alors que le Rassemblement national (ex-Front national) de Marine Le Pen tente de se dédiaboliser en abandonnant certains éléments programmatiques de son père, fondateur du parti, parmi lesquels l'antisémitisme, Ugo Palheta, sociologue et maître de conférences à l'université de Lille, taille en pièces cette stratégie et estime, au contraire, que la nouvelle présidente a rapproché la formation d'extrême droite française du fascisme originel. Rencontre.
...