L'étude a été menée pour la chaîne américaine par le bureau ComRes en septembre auprès de 7.092 personnes au Royaume-Uni, en France, en Allemagne, en Pologne, en Hongrie, en Suède et en Autriche. Parmi les interrogés, plus d'un quart estime que les juifs ont trop d'influence dans le monde des affaires et dans les institutions financières. En Autriche, le pourcentage atteint même 33%. Une personne sur cinq pense encore que les juifs ont trop d'influence dans les médias, tandis qu'un quart juge qu'ils en ont trop dans les guerres ou conflits. Concernant l'Holocauste, un tiers des répondants dit en savoir "un peu" ou "rien du tout". Un sur 20 affirme n'en avoir jamais entendu parler. En Allemagne, 40% des jeunes adultes disent en savoir très peu. En France, le pourcentage de personnes n'en ayant jamais entendu parler atteint même les 20%. "Les résultats sont choquants, et laissent voir que les préjugés envers les juifs sont non seulement bien ancrés mais aussi qu'ils se répandent", estime la journaliste Clarissa Ward de CNN. "Le manque de connaissance sur l'Holocauste est surprenant compte tenu du fait que de milliers de survivants sont toujours sur terre et que la seconde guerre mondiale s'est terminée il y a moins de 75 ans." Certaines réponses tendent cependant à "nuancer" le constat: si 10% des répondants reconnaissent avoir une image négative des juifs, ils sont 16% à déclarer la même chose pour les LGBT, 36% pour les migrants, 37% pour les musulmans et 39% pour les roms.

L'étude a été menée pour la chaîne américaine par le bureau ComRes en septembre auprès de 7.092 personnes au Royaume-Uni, en France, en Allemagne, en Pologne, en Hongrie, en Suède et en Autriche. Parmi les interrogés, plus d'un quart estime que les juifs ont trop d'influence dans le monde des affaires et dans les institutions financières. En Autriche, le pourcentage atteint même 33%. Une personne sur cinq pense encore que les juifs ont trop d'influence dans les médias, tandis qu'un quart juge qu'ils en ont trop dans les guerres ou conflits. Concernant l'Holocauste, un tiers des répondants dit en savoir "un peu" ou "rien du tout". Un sur 20 affirme n'en avoir jamais entendu parler. En Allemagne, 40% des jeunes adultes disent en savoir très peu. En France, le pourcentage de personnes n'en ayant jamais entendu parler atteint même les 20%. "Les résultats sont choquants, et laissent voir que les préjugés envers les juifs sont non seulement bien ancrés mais aussi qu'ils se répandent", estime la journaliste Clarissa Ward de CNN. "Le manque de connaissance sur l'Holocauste est surprenant compte tenu du fait que de milliers de survivants sont toujours sur terre et que la seconde guerre mondiale s'est terminée il y a moins de 75 ans." Certaines réponses tendent cependant à "nuancer" le constat: si 10% des répondants reconnaissent avoir une image négative des juifs, ils sont 16% à déclarer la même chose pour les LGBT, 36% pour les migrants, 37% pour les musulmans et 39% pour les roms.