Pas de départs à la mer ou à la campagne, ou alors seulement au prétexte de déposer un enfant chez des proches : pour la seconde année consécutive, les vacances de printemps ont un goût de confinement, même si celui de 2021 permet de s'aérer plus d'une heure et laisse ouverts les parcs, jardins et plages.

La polémique sur les restaurants clandestins continue. Plus de 110 personnes rassemblées dans un de ces établissements ont été verbalisées dans le 19e arrondissement de Paris dans la nuit de vendredi à samedi, et le gérant et l'organisateur ont été placés en garde à vue, ont indiqué samedi la préfecture de police et le parquet.

Dans un tweet, la préfecture de police a aussi confirmé une opération dans un restaurant clandestin à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), qui a mené à 62 verbalisations et à l'interpellation du gérant, comme l'a révélé BFMTV.

Le 10 avril 2020, après plus de trois semaines de confinement strict, la France sortait tout juste du pic de 7.000 malades accueillis en réanimation.

Un an plus tard, de nombreux secteurs (restauration, culture) sont fermés depuis cinq mois et la situation est redevenue très tendue à l'hôpital, conséquence d'une épidémie hors de contrôle en mars, poussée par le variant anglais plus contagieux du coronavirus.

Samedi, plus de 5.769 patients atteints par le virus étaient soignés dans ces services, sur une capacité actuelle portée à 8.000 lits de réa toutes pathologies confondues. Le bilan des décès continue de grossir, avec 301 morts comptabilisés dans les hôpitaux à la date de vendredi, et un total (98.395) qui rapproche la France de la barre des 100.000 morts, déjà dépassée en Italie ou au Royaume-Uni. En 2021, environ 340 malades du Covid-19 sont décédés chaque jour en moyenne.

Rare signe encourageant, avant même la fermeture des écoles, la circulation du virus a continué de progresser la semaine dernière, mais de manière moins rapide que les précédentes, "ce qui peut témoigner d'un ralentissement", a relevé Santé publique France.

Mais s'il devait se confirmer, le freinage de l'épidémie n'aura d'effets à l'hôpital qu'une à deux semaines plus tard.

La seule porte de sortie reste donc la vaccination. La cadence accélère, avec plus de 500.000 injections vendredi, après plus de 400.000 jeudi. Samedi il y en a eu 320.000. Même à ce rythme, une protection totale de la population adulte est encore loin: si le taux de couverture vaccinale avec deux doses approche les 75% chez les résidents des maisons de reps, il atteint seulement 35% chez les 75-79 ans en ville, 9% chez les 70-74 ans, 4% chez les 65-69 ans.

Pas de départs à la mer ou à la campagne, ou alors seulement au prétexte de déposer un enfant chez des proches : pour la seconde année consécutive, les vacances de printemps ont un goût de confinement, même si celui de 2021 permet de s'aérer plus d'une heure et laisse ouverts les parcs, jardins et plages. La polémique sur les restaurants clandestins continue. Plus de 110 personnes rassemblées dans un de ces établissements ont été verbalisées dans le 19e arrondissement de Paris dans la nuit de vendredi à samedi, et le gérant et l'organisateur ont été placés en garde à vue, ont indiqué samedi la préfecture de police et le parquet. Dans un tweet, la préfecture de police a aussi confirmé une opération dans un restaurant clandestin à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), qui a mené à 62 verbalisations et à l'interpellation du gérant, comme l'a révélé BFMTV. Le 10 avril 2020, après plus de trois semaines de confinement strict, la France sortait tout juste du pic de 7.000 malades accueillis en réanimation. Un an plus tard, de nombreux secteurs (restauration, culture) sont fermés depuis cinq mois et la situation est redevenue très tendue à l'hôpital, conséquence d'une épidémie hors de contrôle en mars, poussée par le variant anglais plus contagieux du coronavirus. Samedi, plus de 5.769 patients atteints par le virus étaient soignés dans ces services, sur une capacité actuelle portée à 8.000 lits de réa toutes pathologies confondues. Le bilan des décès continue de grossir, avec 301 morts comptabilisés dans les hôpitaux à la date de vendredi, et un total (98.395) qui rapproche la France de la barre des 100.000 morts, déjà dépassée en Italie ou au Royaume-Uni. En 2021, environ 340 malades du Covid-19 sont décédés chaque jour en moyenne. Rare signe encourageant, avant même la fermeture des écoles, la circulation du virus a continué de progresser la semaine dernière, mais de manière moins rapide que les précédentes, "ce qui peut témoigner d'un ralentissement", a relevé Santé publique France. Mais s'il devait se confirmer, le freinage de l'épidémie n'aura d'effets à l'hôpital qu'une à deux semaines plus tard. La seule porte de sortie reste donc la vaccination. La cadence accélère, avec plus de 500.000 injections vendredi, après plus de 400.000 jeudi. Samedi il y en a eu 320.000. Même à ce rythme, une protection totale de la population adulte est encore loin: si le taux de couverture vaccinale avec deux doses approche les 75% chez les résidents des maisons de reps, il atteint seulement 35% chez les 75-79 ans en ville, 9% chez les 70-74 ans, 4% chez les 65-69 ans.