Vingt-et-un millions de Britanniques ont déjà reçu une première dose du vaccin, ce qui représente quelque 40% de la population adulte, a précisé M. Hancock. L'incidence sur sept jours - le nombre de cas de Covid confirmés par 100.000 habitants - est tombée à 84.

Très durement touché par la pandémie avec environ 124.000 morts, le Royaume-Uni table sur la vaccination de masse pour sortir du confinement mis en place depuis janvier en vue de contenir une nouvelle vague très virulente du coronavirus, attribuée à un variant plus contagieux apparu dans le sud de l'Angleterre.

Vingt-et-un millions de Britanniques ont déjà reçu une première dose du vaccin, ce qui représente quelque 40% de la population adulte, a précisé M. Hancock. L'incidence sur sept jours - le nombre de cas de Covid confirmés par 100.000 habitants - est tombée à 84. Très durement touché par la pandémie avec environ 124.000 morts, le Royaume-Uni table sur la vaccination de masse pour sortir du confinement mis en place depuis janvier en vue de contenir une nouvelle vague très virulente du coronavirus, attribuée à un variant plus contagieux apparu dans le sud de l'Angleterre.