L'Italie est le pays le plus endeuillé au monde mais la propagation du coronavirus dans la péninsule connaît un ralentissement ces derniers jours. Le pays compte également 3.951 infections détectées supplémentaires (+2,75%), ce qui porte le nombre total de cas de contaminations avérés à 147.577. L'augmentation quotidienne reste sous les 4% depuis dimanche, alors qu'elle atteignait plus de 20% au début du mois de mars.

Le nombre de personnes considérées comme guéries a grimpé de 1.985 unités, pour un total de 30.455. Les soins intensifs accueillent 3.497 patients, une baisse de 108 unités.

Le gouvernement italien a prolongé vendredi jusqu'au 3 mai le confinement et le ralentissement économique brutal imposés depuis un mois pour tenter d'endiguer la pandémie de coronavirus. "Nous prolongeons les mesures restrictives jusqu'au 3 mai, une décision difficile mais nécessaire dont j'assume toute la responsabilité politique", a déclaré le Premier ministre Giuseppe Conte lors d'une allocution officielle.

L'Italie est le pays le plus endeuillé au monde mais la propagation du coronavirus dans la péninsule connaît un ralentissement ces derniers jours. Le pays compte également 3.951 infections détectées supplémentaires (+2,75%), ce qui porte le nombre total de cas de contaminations avérés à 147.577. L'augmentation quotidienne reste sous les 4% depuis dimanche, alors qu'elle atteignait plus de 20% au début du mois de mars. Le nombre de personnes considérées comme guéries a grimpé de 1.985 unités, pour un total de 30.455. Les soins intensifs accueillent 3.497 patients, une baisse de 108 unités. Le gouvernement italien a prolongé vendredi jusqu'au 3 mai le confinement et le ralentissement économique brutal imposés depuis un mois pour tenter d'endiguer la pandémie de coronavirus. "Nous prolongeons les mesures restrictives jusqu'au 3 mai, une décision difficile mais nécessaire dont j'assume toute la responsabilité politique", a déclaré le Premier ministre Giuseppe Conte lors d'une allocution officielle.