La pandémie de coronavirus a mis au jour les difficultés des États membres, au printemps 2020, à se prêter une assistance mutuelle, notamment en raison de réflexes nationaux dans une compétence - la santé - qui n'est que très peu communautaire. Ils ont ensuite redressé la barre à travers l'achat commun de matériel médical et de vaccins, ainsi que des assistances entre Etats.

"L'achat de vaccins covid-19 au niveau européen est un succès. Avec l'accord conclu aujourd'hui, nous ouvrons la voie à une coopération garantie des États membres pour les médicaments, les vaccins et le matériel médical nécessaire", a indiqué le ministre de la Santé Janez Poklukar, au nom de la présidence slovène du Conseil de l'UE.

Le règlement du Conseil instaure un Comité de crise sanitaire pour coordonner les mesures médicales en cas de crise au niveau de l'UE. Il stipule comment activer un réseau de capacités de production de vaccins et de médicaments, ainsi que la recherche médicale en temps de crise.

Le comité sera coprésidé par la Commission européenne et l'État membre assurant la présidence tournante du Conseil. Les États membres peuvent mandater la Commission pour agir en tant que centrale d'achat. L'exécutif européen avait lancé en septembre dernier une Autorité européenne de préparation et de réaction aux urgences sanitaires (HERA), qui s'articulera avec le présent règlement.

Le texte final de l'accord sera soumis au Conseil pour adoption dans les premiers mois de 2022.

La pandémie de coronavirus a mis au jour les difficultés des États membres, au printemps 2020, à se prêter une assistance mutuelle, notamment en raison de réflexes nationaux dans une compétence - la santé - qui n'est que très peu communautaire. Ils ont ensuite redressé la barre à travers l'achat commun de matériel médical et de vaccins, ainsi que des assistances entre Etats. "L'achat de vaccins covid-19 au niveau européen est un succès. Avec l'accord conclu aujourd'hui, nous ouvrons la voie à une coopération garantie des États membres pour les médicaments, les vaccins et le matériel médical nécessaire", a indiqué le ministre de la Santé Janez Poklukar, au nom de la présidence slovène du Conseil de l'UE. Le règlement du Conseil instaure un Comité de crise sanitaire pour coordonner les mesures médicales en cas de crise au niveau de l'UE. Il stipule comment activer un réseau de capacités de production de vaccins et de médicaments, ainsi que la recherche médicale en temps de crise. Le comité sera coprésidé par la Commission européenne et l'État membre assurant la présidence tournante du Conseil. Les États membres peuvent mandater la Commission pour agir en tant que centrale d'achat. L'exécutif européen avait lancé en septembre dernier une Autorité européenne de préparation et de réaction aux urgences sanitaires (HERA), qui s'articulera avec le présent règlement. Le texte final de l'accord sera soumis au Conseil pour adoption dans les premiers mois de 2022.