"Le Premier ministre a été transféré des soins intensifs vers un autre service de l'hôpital, où il sera placé sous surveillance étroite durant la phase initiale de sa guérison", a indiqué le porte-parole dans un communiqué.

Boris Johnson a été diagnostiqué positif au Covid-19 il y a près de deux semaines. Il a été admis dans un hôpital de Londres dimanche soir pour fièvre persistante et toux. Son état s'est ensuite aggravé lundi et il avait été transféré aux soins intensifs.

Décès du médecin qui avait réclamé des moyens de protection à Boris Johnson

Un médecin britannique qui avait mis en garde le Premier ministre Boris Johnson contre le manque de moyens de protection pour le personnel médical est mort du coronavirus. Le quotidien britannique The Independent rapportait ainsi vendredi que l'urologue Abdul Mabud Chowdhury était décédé à l'âge de 53 ans des suites de la maladie.

Le mois dernier, le praticien s'était adressé directement à Boris Johnson afin que chaque travailleur de la santé dispose de moyens de protection. "Les gens nous apprécient et saluent notre travail, et c'est inspirant, mais je tiens à dire que nous devons nous protéger, nous et nos enfants et nos familles dans cette catastrophe et cette crise mondiale en utilisant des moyens de protection et des remèdes."

Boris Johnson a souvent été mis en demeure afin de fournir au personnel soignant des équipements de protection. Fin mars, près de 4.000 médecins avaient écrit dans une lettre ouverte parue dans le Sunday Times "qu'ils risquaient chaque jour leur vie" sans protection adéquate.

"Le Premier ministre a été transféré des soins intensifs vers un autre service de l'hôpital, où il sera placé sous surveillance étroite durant la phase initiale de sa guérison", a indiqué le porte-parole dans un communiqué. Boris Johnson a été diagnostiqué positif au Covid-19 il y a près de deux semaines. Il a été admis dans un hôpital de Londres dimanche soir pour fièvre persistante et toux. Son état s'est ensuite aggravé lundi et il avait été transféré aux soins intensifs.Un médecin britannique qui avait mis en garde le Premier ministre Boris Johnson contre le manque de moyens de protection pour le personnel médical est mort du coronavirus. Le quotidien britannique The Independent rapportait ainsi vendredi que l'urologue Abdul Mabud Chowdhury était décédé à l'âge de 53 ans des suites de la maladie.Le mois dernier, le praticien s'était adressé directement à Boris Johnson afin que chaque travailleur de la santé dispose de moyens de protection. "Les gens nous apprécient et saluent notre travail, et c'est inspirant, mais je tiens à dire que nous devons nous protéger, nous et nos enfants et nos familles dans cette catastrophe et cette crise mondiale en utilisant des moyens de protection et des remèdes." Boris Johnson a souvent été mis en demeure afin de fournir au personnel soignant des équipements de protection. Fin mars, près de 4.000 médecins avaient écrit dans une lettre ouverte parue dans le Sunday Times "qu'ils risquaient chaque jour leur vie" sans protection adéquate.