"Pour moi c'est une honte d'arrêter comme ça. Il n'y a pas une profondeur énorme qu'on ne puisse pas retrouver (l'avion)", a-t-il grondé lors d'une conférence de presse.

"C'est dégueulasse de laisser la situation comme ça, on ne peut pas le permettre", a-t-il rajouté un peu plus tard, après avoir de nouveau eu les larmes aux yeux en évoquant la "soeur (d'Emiliano) hier soir qui s'est exprimée...".

"Je sais au fond de moi qu'Emiliano est toujours vivant (...) S'il vous plaît, n'arrêtez pas les recherches. Nous comprenons (la complexité de la) tâche, mais n'arrêtez pas les recherches", avait imploré jeudi la soeur de l'attaquant, Romina Sala, en pleurs, devant des médias britanniques à Cardiff où son frère avait été transféré.

Jeudi, presque 72 heures après la disparition des radars de l'appareil, à une vingtaine de kilomètres au nord de Guernesey, la police de l'île anglo-normande avait annoncé la fin des recherches qui n'avaient donné aucun résultat jusqu'alors.

L'annonce avait provoqué un déluge de messages, notamment sur le réseau social Twitter, enjoignant aux autorités de poursuivre les recherches.

De nombreuses stars, ayant joué ou pas avec Sala, dont Leo Messi (Barcelone), Gonzalo Higuain (Chelsea), Nicolas Otamendi (Manchester City) et Lucas Biglia (AC Milan), ont publié un message en ce sens, aux côtés des joueurs nantais Valentin Rongier et Nicolas Pallois ainsi que des internationaux Français Florian Thauvin (Marseille), Blaise Matuidi (Juventus) ou encore Laurent Koscielny (Arsenal).

AFP

"Pour moi c'est une honte d'arrêter comme ça. Il n'y a pas une profondeur énorme qu'on ne puisse pas retrouver (l'avion)", a-t-il grondé lors d'une conférence de presse."C'est dégueulasse de laisser la situation comme ça, on ne peut pas le permettre", a-t-il rajouté un peu plus tard, après avoir de nouveau eu les larmes aux yeux en évoquant la "soeur (d'Emiliano) hier soir qui s'est exprimée..."."Je sais au fond de moi qu'Emiliano est toujours vivant (...) S'il vous plaît, n'arrêtez pas les recherches. Nous comprenons (la complexité de la) tâche, mais n'arrêtez pas les recherches", avait imploré jeudi la soeur de l'attaquant, Romina Sala, en pleurs, devant des médias britanniques à Cardiff où son frère avait été transféré.Jeudi, presque 72 heures après la disparition des radars de l'appareil, à une vingtaine de kilomètres au nord de Guernesey, la police de l'île anglo-normande avait annoncé la fin des recherches qui n'avaient donné aucun résultat jusqu'alors.L'annonce avait provoqué un déluge de messages, notamment sur le réseau social Twitter, enjoignant aux autorités de poursuivre les recherches.De nombreuses stars, ayant joué ou pas avec Sala, dont Leo Messi (Barcelone), Gonzalo Higuain (Chelsea), Nicolas Otamendi (Manchester City) et Lucas Biglia (AC Milan), ont publié un message en ce sens, aux côtés des joueurs nantais Valentin Rongier et Nicolas Pallois ainsi que des internationaux Français Florian Thauvin (Marseille), Blaise Matuidi (Juventus) ou encore Laurent Koscielny (Arsenal).AFP