Réélu le 17 février dernier au premier tour avec plus de 57% des voix, M. Correa, 50 ans, a été investi à l'Assemblée nationale en présence de ses homologues de Bolivie, Colombie, Chili, Costa Rica, Haïti, Honduras, République Dominicaine, Venezuela et Géorgie. Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad, considéré comme un proche allié de M. Correa, était également annoncé mais il ne s'est finalement pas rendu à Quito, où il était représenté par son vice-président Mohamad Reza Rahimi. Depuis six ans à la tête du pays andin, cet économiste qui fait partie des figures de la gauche latino-américaine reste très populaire pour ses programmes sociaux et d'infrastructures financés par la manne pétrolière. Il a toutefois répété à plusieurs reprises qu'il s'agirait de son dernier mandat à la tête de ce pays de 15 millions d'habitants. Mercredi, il avait de nouveau indiqué qu'il n'entendait pas modifier la loi pour avoir le droit de se représenter, même si aucun successeur ne semble émerger au sein de son parti, Alianza Pais. (Belga)

Réélu le 17 février dernier au premier tour avec plus de 57% des voix, M. Correa, 50 ans, a été investi à l'Assemblée nationale en présence de ses homologues de Bolivie, Colombie, Chili, Costa Rica, Haïti, Honduras, République Dominicaine, Venezuela et Géorgie. Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad, considéré comme un proche allié de M. Correa, était également annoncé mais il ne s'est finalement pas rendu à Quito, où il était représenté par son vice-président Mohamad Reza Rahimi. Depuis six ans à la tête du pays andin, cet économiste qui fait partie des figures de la gauche latino-américaine reste très populaire pour ses programmes sociaux et d'infrastructures financés par la manne pétrolière. Il a toutefois répété à plusieurs reprises qu'il s'agirait de son dernier mandat à la tête de ce pays de 15 millions d'habitants. Mercredi, il avait de nouveau indiqué qu'il n'entendait pas modifier la loi pour avoir le droit de se représenter, même si aucun successeur ne semble émerger au sein de son parti, Alianza Pais. (Belga)