La 10e semaine européenne de réduction des déchets a été lancée ce samedi. L'occasion de se pencher sur ces petits gestes pour la planète qui, souvent, font aussi du bien au portefeuille. Voici quelques exemples à portée de tous pour s'y mettre.
...

La 10e semaine européenne de réduction des déchets a été lancée ce samedi. L'occasion de se pencher sur ces petits gestes pour la planète qui, souvent, font aussi du bien au portefeuille. Voici quelques exemples à portée de tous pour s'y mettre. 1. Lutter contre le gaspillage alimentaire. Qui dit gaspillage, dit déchets inutiles. Le travail se fait souvent en amont, en évitant de surconsommer des produits dont nous n'avons pas besoin. Une seule chose à faire : s'organiser. Faire des listes de courses et ne pas s'en écarter, être attentif à la quantité lorsqu'on cuisine, et utiliser les restes dans une autre recette permettre...2. Boire l'eau du robinet. L'utilisation du plastique dans bon nombre de domaines est un fléau pour l'environnement. Consommer l'eau du robinet permet de réduire considérablement l'utilisation des bouteilles en plastique. Bruxelles Environnement estime par ailleurs que le coût est 200 fois moindre. Si elle n'est pas à votre goût, vous pouvez ajouter à l'eau du robinet une rondelle de citron ou quelques feuilles de menthe. 3. Trier les déchets organiques. Les déchets des fruits et légumes, ainsi que les restes alimentaires, n'ont pas leur place dans le sac poubelle destiné à l'incinérateur. Si vous en avez la possibilité, vous pouvez les composter chez vous, dans un bac ou dans votre jardin. S'il y en a près de chez vous, vous pouvez les amener dans un compost collectif. À Bruxelles, les déchets alimentaires peuvent également être collectés via une poubelle spéciale, de couleur orange. 4. Réparer au lieu de remplacer. Lorsqu'un objet est cassé ou ne fonctionne plus bien, on a vite tendance à vouloir acheter un nouveau. Un réflexe simple, mais coûteux et peu écologique. Pourtant, bon nombre d'objets peuvent être réparés, par vous-mêmes avec un tutoriel vidéo, un ami bricoleur ou dans un Repair Café. 5. Adopter la seconde main. Que ce soit pour les vêtements ou certains appareils, il est possible d'acheter des biens en très bon état. Cela permet aussi de gagner un peu d'argent (si on vend) ou d'en économiser (si on achète). 6. Des courses en vrac... De plus en plus de magasins acceptent que leurs clients achètent en vrac, en utilisant leur contenant personnel (boite hermétique, sac en tissu, sachets de pain réutilisables...). Les distributeurs de produits secs (amandes, noix, pâtes, riz, céréales, graines...) sont également de plus en plus nombreux.7. ...et sans sac plastique. Emportez aussi avec vous des sacs réutilisables lors de vos achats. 8. Le Do It Yourself (DIY) ou l'art de faire soi-même. Entretien domestique, hygiène personnelle... de nombreux produits sont faciles à faire 'maison'. 9. Louer ou emprunter. Faut-il vraiment acheter un outil, encombrant et coûteux, pour ne l'utiliser qu'une ou deux fois ? Il existe des entreprises qui louent les outils ou autres appareils électroménagers. C'est aussi le cas pour les livres, les vêtements ou encore les moyens de transport. 10. Des produits de qualité et réutilisables. Si l'achat ne peut être évité, il est encore possible d'acheter "intelligent". C'est-à-dire se procurer un produit de qualité, qui va durer longtemps. Ou que vous pouvez réutiliser, comme des piles rechargeables ou des mouchoirs en tissus.