Selon la biologiste Lisa Gershwin, elle est apparentée à la méduse à crinière de lion, une espèce qui peut atteindre deux mètres. "Nous connaissons cette espèce, mais elle n'a pas encore été classée", a-t-elle expliqué, précisant que les scientifiques observaient depuis quelques semaines une prolifération de grandes méduses dans les eaux de Tasmanie.

Selon Gershwin un nombre inhabituel de méduses sont apparues dans la mer de Tasmanie ces dernières semaines. "Nous ne savons pas pourquoi" précise la biologiste. "La question est de savoir quel impact cela a sur l'écosystème. Ces méduses mangent du plancton et sont en compétition avec les poissons que l'on mange". La plus grande espèce de méduse vit dans les eaux de l'Antarctique et mesure 3 mètres de diamètre.