L'animal serait d'assez grande taille. Des observateurs tentent mercredi de photographier le corps sans vie depuis les airs.

"Nous sommes actuellement en train de simuler les différentes trajectoires possibles. Nous tenons donc compte notamment du vent et du courant", indique Jan Haelters de l'Institut royal des Sciences naturelles de Belgique. "Les simulations montrent que le cadavre devrait probablement échouer cette nuit, quelque part entre Middelkerke et Zeebruges."

On ne sait pas encore d'où provient l'animal et comment celui-ci s'est retrouvé dans les eaux belges.

L'animal serait d'assez grande taille. Des observateurs tentent mercredi de photographier le corps sans vie depuis les airs. "Nous sommes actuellement en train de simuler les différentes trajectoires possibles. Nous tenons donc compte notamment du vent et du courant", indique Jan Haelters de l'Institut royal des Sciences naturelles de Belgique. "Les simulations montrent que le cadavre devrait probablement échouer cette nuit, quelque part entre Middelkerke et Zeebruges." On ne sait pas encore d'où provient l'animal et comment celui-ci s'est retrouvé dans les eaux belges.