Ce dernier s'apprête à transmettre à la Commission européenne sa nouvelle stratégie de rénovation énergétique à long terme des bâtiments, qui transpose une nouvelle directive.

"Les travaux ont actuellement lieu à un rythme trop lent pour pouvoir atteindre nos objectifs énergétiques et climatiques", notamment la neutralité carbone au plus tard en 2050, avec une étape intermédiaire de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) de 55% par rapport à 1990 d'ici 2030, fait valoir le ministre de l'Énergie, Philippe Henry (Ecolo), dans un communiqué.

Les bâtiments résidentiels devront, en moyenne, tendre en 2050 vers le label PEB A décarboné. Pour le tertiaire, l'objectif est de tendre en 2040 vers un parc de bâtiments efficace en énergie et neutre en carbone pour le chauffage, la production d'eau chaude sanitaire, le refroidissement et l'éclairage.

"Les propriétaires seront incités à rénover leur bâtiment en profondeur et en tous cas avoir une vision à long terme des travaux à réaliser pour atteindre la meilleure performance énergétique. La Région mettra en place les aides nécessaires pour déclencher ces rénovations", assure le ministre.

Dans le même ordre d'idée, le gouvernement a adopté la liste définitive des 576 établissements scolaires de Wallonie qui vont bénéficier d'une enveloppe de plus de 50 millions de subsides pour améliorer la performance énergétique de leurs bâtiments. (

Ce dernier s'apprête à transmettre à la Commission européenne sa nouvelle stratégie de rénovation énergétique à long terme des bâtiments, qui transpose une nouvelle directive. "Les travaux ont actuellement lieu à un rythme trop lent pour pouvoir atteindre nos objectifs énergétiques et climatiques", notamment la neutralité carbone au plus tard en 2050, avec une étape intermédiaire de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) de 55% par rapport à 1990 d'ici 2030, fait valoir le ministre de l'Énergie, Philippe Henry (Ecolo), dans un communiqué. Les bâtiments résidentiels devront, en moyenne, tendre en 2050 vers le label PEB A décarboné. Pour le tertiaire, l'objectif est de tendre en 2040 vers un parc de bâtiments efficace en énergie et neutre en carbone pour le chauffage, la production d'eau chaude sanitaire, le refroidissement et l'éclairage. "Les propriétaires seront incités à rénover leur bâtiment en profondeur et en tous cas avoir une vision à long terme des travaux à réaliser pour atteindre la meilleure performance énergétique. La Région mettra en place les aides nécessaires pour déclencher ces rénovations", assure le ministre. Dans le même ordre d'idée, le gouvernement a adopté la liste définitive des 576 établissements scolaires de Wallonie qui vont bénéficier d'une enveloppe de plus de 50 millions de subsides pour améliorer la performance énergétique de leurs bâtiments. (