Au total, ils étaient 8.053 à se faire mettre la bague à la patte. La période de baguage, opération qui s'inscrit dans le suivi de l'Institut royal des Sciences naturelles de Belgique, a été cette année un peu plus longue que d'habitude.

Cinquante-deux espèces ont été baguées: la majorité des volatiles étaient des fauvettes à tête noire, des roitelets huppés et des rouges-gorges. Plus exceptionnel, des rossignols calliope et des bruants à gorge blanche ont aussi été marqués, pour la deuxième fois seulement au Zwin.

Au total, ils étaient 8.053 à se faire mettre la bague à la patte. La période de baguage, opération qui s'inscrit dans le suivi de l'Institut royal des Sciences naturelles de Belgique, a été cette année un peu plus longue que d'habitude.Cinquante-deux espèces ont été baguées: la majorité des volatiles étaient des fauvettes à tête noire, des roitelets huppés et des rouges-gorges. Plus exceptionnel, des rossignols calliope et des bruants à gorge blanche ont aussi été marqués, pour la deuxième fois seulement au Zwin.