De nombreuses régions situées dans l'hémisphère nord, comme l'Alaska, ont connu des températures exceptionnellement élevées durant le mois d'avril. Les mois de février et de mars ont également connu des records de température. Les scientifiques pointent les conséquence du courant marin chaud qui se forme près de l'Équateur "El Nino", d'une grande intensité cette année. "Son effet a été amplifié par le changement climatique", explique Christiana Figueres, experte ONU en matière de changement climatique.

De nombreuses régions situées dans l'hémisphère nord, comme l'Alaska, ont connu des températures exceptionnellement élevées durant le mois d'avril. Les mois de février et de mars ont également connu des records de température. Les scientifiques pointent les conséquence du courant marin chaud qui se forme près de l'Équateur "El Nino", d'une grande intensité cette année. "Son effet a été amplifié par le changement climatique", explique Christiana Figueres, experte ONU en matière de changement climatique.