Dans les Virunga, "les gorilles de montagne ont été une source la plus bienvenue de bonnes nouvelles en 2018 et il ne cesse de s'améliorer! Nous sommes ravis d'annoncer l'arrivée de deux nouveaux bébés, ce qui porte au total neuf nouvelles naissances de gorilles de montagne cette année", écrit le parc dans un communiqué.

Plus ancien parc naturel d'Afrique, le parc des Virunga a suspendu ses activités touristiques jusqu'à la fin de l'année après la mort d'une ranger et l'enlèvement de trois personnes dont deux touristes britanniques le 11 mai.

Situé à la frontière avec le Rwanda et l'Ouganda, les Virunga s'étendent sur 7.800 km2 dans la province du Nord-Kivu, fief de plusieurs milices et groupes armés.

Le mois dernier, Kinshasa a officialisé son projet d'exploiter le pétrole dans ce joyau menacé, classé au patrimoine mondial par l'Unesco.

L'ONG Global Witness a appelé à l'arrêt de ce projet en dénonçant "des conséquences catastrophiques" pour l'environnement.

Dans les Virunga, "les gorilles de montagne ont été une source la plus bienvenue de bonnes nouvelles en 2018 et il ne cesse de s'améliorer! Nous sommes ravis d'annoncer l'arrivée de deux nouveaux bébés, ce qui porte au total neuf nouvelles naissances de gorilles de montagne cette année", écrit le parc dans un communiqué.Plus ancien parc naturel d'Afrique, le parc des Virunga a suspendu ses activités touristiques jusqu'à la fin de l'année après la mort d'une ranger et l'enlèvement de trois personnes dont deux touristes britanniques le 11 mai.Situé à la frontière avec le Rwanda et l'Ouganda, les Virunga s'étendent sur 7.800 km2 dans la province du Nord-Kivu, fief de plusieurs milices et groupes armés.Le mois dernier, Kinshasa a officialisé son projet d'exploiter le pétrole dans ce joyau menacé, classé au patrimoine mondial par l'Unesco. L'ONG Global Witness a appelé à l'arrêt de ce projet en dénonçant "des conséquences catastrophiques" pour l'environnement.