D'abord, un vrai postulat : la réalité du changement climatique n'est contestée par personne. Le climat de la Terre n'a jamais été stable. Il a toujours changé et changera toujours, du moins jusqu'à la fin de notre monde, que les astrophysiciens situent dans quelque 4 milliards d'années, quand notre Soleil agonisant se gonflera démesurément en étoile géante rouge et cuira littéralement ses planètes les plus proches, dont la nôtre. D'ici cet ultime et fatal réchauffement, les Terriens auront tout le loisir de discuter des catastrophes réelles ou imaginaires que leur annoncent sans répit les prophètes de malheur.
...