L'iceberg, baptisé A-76, fait environ 170 km de long sur 25 km de large, pour une surface totale de 4.320 km2. Il s'est détaché dans la mer de Weddell, selon un communiqué de l'agence diffusé mercredi.

Il a été repéré initialement par le British Antarctic Survey (BAS), un organisme de recherches britannique sur les zones polaires qui a une base non loin.

Jusqu'à A-76, le plus gros iceberg était le A-23A, un iceberg de 3.380 km2 dérivant dans la mer de Weddell, selon l'ESA.

Les images de l'énorme bloc de glace A-76 ont été prises par le satellite Sentinel-1 dans le cadre du programme européen d'observation de la Terre Copernicus.

La station polaire britannique située sur la banquise de Brunt, toujours sur la mer de Weddell, avait déjà été le témoin en février dernier de la rupture d'un iceberg de 1.270 km2.

L'iceberg, baptisé A-76, fait environ 170 km de long sur 25 km de large, pour une surface totale de 4.320 km2. Il s'est détaché dans la mer de Weddell, selon un communiqué de l'agence diffusé mercredi. Il a été repéré initialement par le British Antarctic Survey (BAS), un organisme de recherches britannique sur les zones polaires qui a une base non loin. Jusqu'à A-76, le plus gros iceberg était le A-23A, un iceberg de 3.380 km2 dérivant dans la mer de Weddell, selon l'ESA. Les images de l'énorme bloc de glace A-76 ont été prises par le satellite Sentinel-1 dans le cadre du programme européen d'observation de la Terre Copernicus.La station polaire britannique située sur la banquise de Brunt, toujours sur la mer de Weddell, avait déjà été le témoin en février dernier de la rupture d'un iceberg de 1.270 km2.