Les températures ont été nettement supérieures à la moyenne dans l'est de l'Europe, mais inférieures dans le sud-ouest du continent, observe le service européen.

Au niveau mondial, octobre a été le troisième mois le plus chaud. La différence de température est cependant marginale avec les 4e, 5e et 6e du classement. Les six mois d'octobre les plus chauds ont été enregistrés au cours des six dernières années, souligne Copernicus.

Le mercure est monté nettement plus haut que la moyenne calculée de 1981 à 2010 dans la majeure partie de l'Arctique et sur le plateau tibétain. Il a cependant fait plus froid dans le Pacifique oriental, dans une grande partie de l'Amérique du Nord intérieure et autour de la partie nord du plateau tibétain.

La glace de mer en Arctique n'a jamais été aussi peu étendue qu'en octobre depuis le début des mesures par satellite, en 1979. Le mois dernier a été le 4e consécutif sans glace ou presque le long de la route de la mer du Nord.

En Antarctique par contre, la glace de mer a eu une étendue supérieure à la moyenne pour le 2e mois, après 48 mois consécutifs sous la moyenne.

Les températures ont été nettement supérieures à la moyenne dans l'est de l'Europe, mais inférieures dans le sud-ouest du continent, observe le service européen. Au niveau mondial, octobre a été le troisième mois le plus chaud. La différence de température est cependant marginale avec les 4e, 5e et 6e du classement. Les six mois d'octobre les plus chauds ont été enregistrés au cours des six dernières années, souligne Copernicus. Le mercure est monté nettement plus haut que la moyenne calculée de 1981 à 2010 dans la majeure partie de l'Arctique et sur le plateau tibétain. Il a cependant fait plus froid dans le Pacifique oriental, dans une grande partie de l'Amérique du Nord intérieure et autour de la partie nord du plateau tibétain.La glace de mer en Arctique n'a jamais été aussi peu étendue qu'en octobre depuis le début des mesures par satellite, en 1979. Le mois dernier a été le 4e consécutif sans glace ou presque le long de la route de la mer du Nord. En Antarctique par contre, la glace de mer a eu une étendue supérieure à la moyenne pour le 2e mois, après 48 mois consécutifs sous la moyenne.