"Le changement climatique a planté ses griffes si profondément dans notre planète que les marques qu'il a laissées sont aujourd'hui visibles dans chaque journée de météo mondiale depuis 2012", affirme le National Geographic.

En effet, le changement climatique est déjà à l'oeuvre, selon les scientifiques. À tel point que l'on peut l'observer chaque jour sur notre planète et de manière très concrète depuis 2012.

Un climatologue pourrait "s'asseoir sur la station spatiale pour observer la Terre qui s'étale sous ses pieds et déceler chaque jour les empreintes du changement climatique" simplement en regardant les tendances météorologiques mondiales, illustre Reto Knutti, de l'Institut pour la science atmosphérique et climatique de l'École polytechnique fédérale de Zurich, auteur de l'étude parue en janvier dans la revue Nature Climate Change. "Nous nous sommes avancés si loin sur ce terrain inconnu du changement climatique que nous pouvons maintenant discerner les choses avec clarté."

Depuis les années 70, les scientifiques étudient le changement climatique et la part de responsabilité des humains et de leurs émissions de gaz à effet de serre dans ce phénomène.

Pour savoir quelle est l'influence concrète de l'Homme sur le climat, les scientifiques comparent deux types de données : l'évolution réelle des températures et de l'humidité au fil des années après des relevés météorologiques et les prévisions établies par les modèles climatiques de ce que serait la situation sans le réchauffement climatique. Plus la différence entre les deux modèles est grande, et plus le changement climatique est important.

Certains paramètres sont faciles à mesurer pour évaluer l'ampleur de celui-ci. Ainsi, on peut mesurer la température moyenne mondiale et la température des océans. Ces derniers sont en augmentation constante depuis des dizaines d'années. En effet, depuis les années 50, la température terrestre moyenne a augmenté de 0.7°C.

Le travail réalisé par l'équipe de Sebastian Sippel, chercheur à l'Institut pour la science atmosphérique et climatique de Zurich, a même découvert un moyen de percevoir le changement climatique dans chaque journée météorologique. "Ce qui est normal aujourd'hui ne l'était pas dans le passé," résume Balan Sarojini. "Les événements extrêmes d'hier sont la norme de demain."

Si le changement climatique est comparé à un signal sonore, on peut dire qu'il y a dix ans, il était encore pratiquement inaudible, alors qu'aujourd'hui il a clairement fait un bond en avant, selon Frederike Otto, directrice de l'Environmental Change Institute de l'université d'Oxford. "La dernière décennie était plus chaude que n'importe quelle autre. Le signal est si fort aujourd'hui qu'il est possible de détecter ces tendances sans même avoir à effectuer de travaux très compliqués," poursuit-elle. "Son émergence et son évolution sont impressionnantes dans une période si courte", explique-t-elle au National Geographic.

"L'ampleur du réchauffement climatique est telle que notre climat s'est considérablement éloigné de ce qu'il devrait être," déclare Peter Stott, climatologue au sein du service national britannique de météorologie. "Ainsi, même sur une base quotidienne, les températures moyennes mondiales ont considérablement changé. C'est un événement auquel nous pensions assister tôt ou tard, mais ce jour est déjà arrivé."

"Le changement climatique a planté ses griffes si profondément dans notre planète que les marques qu'il a laissées sont aujourd'hui visibles dans chaque journée de météo mondiale depuis 2012", affirme le National Geographic. En effet, le changement climatique est déjà à l'oeuvre, selon les scientifiques. À tel point que l'on peut l'observer chaque jour sur notre planète et de manière très concrète depuis 2012. Un climatologue pourrait "s'asseoir sur la station spatiale pour observer la Terre qui s'étale sous ses pieds et déceler chaque jour les empreintes du changement climatique" simplement en regardant les tendances météorologiques mondiales, illustre Reto Knutti, de l'Institut pour la science atmosphérique et climatique de l'École polytechnique fédérale de Zurich, auteur de l'étude parue en janvier dans la revue Nature Climate Change. "Nous nous sommes avancés si loin sur ce terrain inconnu du changement climatique que nous pouvons maintenant discerner les choses avec clarté."Depuis les années 70, les scientifiques étudient le changement climatique et la part de responsabilité des humains et de leurs émissions de gaz à effet de serre dans ce phénomène. Pour savoir quelle est l'influence concrète de l'Homme sur le climat, les scientifiques comparent deux types de données : l'évolution réelle des températures et de l'humidité au fil des années après des relevés météorologiques et les prévisions établies par les modèles climatiques de ce que serait la situation sans le réchauffement climatique. Plus la différence entre les deux modèles est grande, et plus le changement climatique est important. Certains paramètres sont faciles à mesurer pour évaluer l'ampleur de celui-ci. Ainsi, on peut mesurer la température moyenne mondiale et la température des océans. Ces derniers sont en augmentation constante depuis des dizaines d'années. En effet, depuis les années 50, la température terrestre moyenne a augmenté de 0.7°C. Le travail réalisé par l'équipe de Sebastian Sippel, chercheur à l'Institut pour la science atmosphérique et climatique de Zurich, a même découvert un moyen de percevoir le changement climatique dans chaque journée météorologique. "Ce qui est normal aujourd'hui ne l'était pas dans le passé," résume Balan Sarojini. "Les événements extrêmes d'hier sont la norme de demain."Si le changement climatique est comparé à un signal sonore, on peut dire qu'il y a dix ans, il était encore pratiquement inaudible, alors qu'aujourd'hui il a clairement fait un bond en avant, selon Frederike Otto, directrice de l'Environmental Change Institute de l'université d'Oxford. "La dernière décennie était plus chaude que n'importe quelle autre. Le signal est si fort aujourd'hui qu'il est possible de détecter ces tendances sans même avoir à effectuer de travaux très compliqués," poursuit-elle. "Son émergence et son évolution sont impressionnantes dans une période si courte", explique-t-elle au National Geographic. "L'ampleur du réchauffement climatique est telle que notre climat s'est considérablement éloigné de ce qu'il devrait être," déclare Peter Stott, climatologue au sein du service national britannique de météorologie. "Ainsi, même sur une base quotidienne, les températures moyennes mondiales ont considérablement changé. C'est un événement auquel nous pensions assister tôt ou tard, mais ce jour est déjà arrivé."