Les produits visés sont fabriqués entièrement ou partiellement à partir de plastique et sont généralement destinés à n'être utilisés qu'une seule fois ou pendant une courte durée avant d'être éliminés. En 2018, la Commission avait proposé d'interdire à l'horizon 2021 une dizaine de produits jetables - cotons-tiges, assiettes, couverts, pailles, bâtonnets pour ballons, touillettes, etc. - pour lesquels il existe déjà une solution de rechange. Avec les engins de pêche également visés, les plastiques à usage unique en question représentent 70% des déchets marins retrouvés sur les plages européennes.

En un temps record, le Parlement européen et le Conseil sont parvenus à s'entendre sur une législation à cet effet. Outre les interdictions, la directive fixe pour les Etats membres un objectif de collecte de 90% des bouteilles en plastique d'ici à 2029. Elle détermine également que les bouteilles en plastique devront avoir une teneur en matériaux recyclés d'au moins 25% d'ici à 2025 et d'au moins 30% d'ici à 2030.