L'étude menée par des chercheurs provenant de douze centres spécialisés du monde entier (dont l'ULB et l'ULg) a cependant corroboré d'autres résultats montrant une importante fonte des calottes glaciaires du Groenland, que les chercheurs estiment deux fois supérieure à celle de l'Antarctique, et de l'Antarctique occidental, qui devrait accélérer sensiblement la hausse du niveau moyen des mers (qui équivaut actuellement à un peu plus de 3mm par an). Cette montée des océans est d'ailleurs au centre des changements climatiques que nous connaissons actuellement. "Les océans conditionnent le climat, la distribution des climats ainsi que la régulation deceux-ci", explique Sylvie Gobert, océanologue à l'ULg.

Ce samedi 8 juin aura lieu la journée mondiale pour les océans, l'occasion de conscientiser encore un peu plus les gens sur l'importance du rôle régulateur des océans sur la Terre, et la nécessité donc des les protéger. Les zones vierges de toute pollution dans ceux-ci ne sont d'ailleurs plus très nombreuses.




L'étude menée par des chercheurs provenant de douze centres spécialisés du monde entier (dont l'ULB et l'ULg) a cependant corroboré d'autres résultats montrant une importante fonte des calottes glaciaires du Groenland, que les chercheurs estiment deux fois supérieure à celle de l'Antarctique, et de l'Antarctique occidental, qui devrait accélérer sensiblement la hausse du niveau moyen des mers (qui équivaut actuellement à un peu plus de 3mm par an). Cette montée des océans est d'ailleurs au centre des changements climatiques que nous connaissons actuellement. "Les océans conditionnent le climat, la distribution des climats ainsi que la régulation deceux-ci", explique Sylvie Gobert, océanologue à l'ULg. Ce samedi 8 juin aura lieu la journée mondiale pour les océans, l'occasion de conscientiser encore un peu plus les gens sur l'importance du rôle régulateur des océans sur la Terre, et la nécessité donc des les protéger. Les zones vierges de toute pollution dans ceux-ci ne sont d'ailleurs plus très nombreuses.