Greenpeace a engagé une procédure de référé aux Pays-Bas pour contraindre le gouvernement néerlandais de mettre fin à l'aide financière apportée à la compagnie aérienne KLM. Selon l'ONG, cette aide n'est pas accompagnée de conditions environnementales "suffisantes".

En Belgique, "le dossier est à l'étude et il n'est pas impossible que nous suivions l'exemple néerlandais", explique l'ONG. Concrètement, Greenpeace pourrait ainsi prochainement contester en justice l'aide accordée par la Belgique à Brussels Airlines.

Pour rappel, la compagnie belge a reçu un prêt de 290 millions d'euros de l'État pour faire face à la crise du Covid-19. Or, contrairement à d'autres États comme l'Autriche, la Belgique n'a pas mis de conditions environnementales à cette aide. Ce que dénonce Greenpeace.

Greenpeace a engagé une procédure de référé aux Pays-Bas pour contraindre le gouvernement néerlandais de mettre fin à l'aide financière apportée à la compagnie aérienne KLM. Selon l'ONG, cette aide n'est pas accompagnée de conditions environnementales "suffisantes". En Belgique, "le dossier est à l'étude et il n'est pas impossible que nous suivions l'exemple néerlandais", explique l'ONG. Concrètement, Greenpeace pourrait ainsi prochainement contester en justice l'aide accordée par la Belgique à Brussels Airlines. Pour rappel, la compagnie belge a reçu un prêt de 290 millions d'euros de l'État pour faire face à la crise du Covid-19. Or, contrairement à d'autres États comme l'Autriche, la Belgique n'a pas mis de conditions environnementales à cette aide. Ce que dénonce Greenpeace.