Pour une première, c'est un franc succès. Avec enthousiasme, vous nous avez partagé vos photos et observations, que ce soit via la plateforme BioPlanner ou directement par mail. Vous vous êtes prêté(e)s au jeu de laisser une place à la nature sauvage dans votre jardin et n'en avez pas tondu une petite parcelle. La météo du mois de mai fut capricieuse et, compte tenu du passé de votre sol, il est possible que le résultat, en termes de fleurs écloses, soit décevant pour certain(e)s. Cela viendra certainement si, d'aventure, vous décidez de prolonger l'expérience et de pérenniser votre écrin de biodiversité. Quoi qu'il en soit, il est probable que votre regard sur votre jardin ait déjà un peu changé, si ce n'était déjà le cas auparavant.

Avec nos partenaires, la faculté Gembloux Agro-Bio Tech (ULiège) et l'asbl Adalia, nous dévoilerons les grands enseignements de cette opération ce jeudi 10 juin dans le magazine, sur levif.be et sur le site enmaitontealarret.be. Le même jour, les participant(e)s ayant comptabilisé le nombre de fleurs ouvertes sur un mètre carré recevront leur indice nectar personnalisé, pour mesurer leur contribution personnelle à cet enjeu majeur qu'est la restauration de la biodiversité.

Merci!

En choisissant de "ne rien faire pour la nature", vous avez contribué à agir pour elle de l'une des manières les plus efficaces, comme nous le confirment les nombreux experts que nous avons interrogés. Merci, déjà, pour votre précieuse participation.

Pour une première, c'est un franc succès. Avec enthousiasme, vous nous avez partagé vos photos et observations, que ce soit via la plateforme BioPlanner ou directement par mail. Vous vous êtes prêté(e)s au jeu de laisser une place à la nature sauvage dans votre jardin et n'en avez pas tondu une petite parcelle. La météo du mois de mai fut capricieuse et, compte tenu du passé de votre sol, il est possible que le résultat, en termes de fleurs écloses, soit décevant pour certain(e)s. Cela viendra certainement si, d'aventure, vous décidez de prolonger l'expérience et de pérenniser votre écrin de biodiversité. Quoi qu'il en soit, il est probable que votre regard sur votre jardin ait déjà un peu changé, si ce n'était déjà le cas auparavant.Avec nos partenaires, la faculté Gembloux Agro-Bio Tech (ULiège) et l'asbl Adalia, nous dévoilerons les grands enseignements de cette opération ce jeudi 10 juin dans le magazine, sur levif.be et sur le site enmaitontealarret.be. Le même jour, les participant(e)s ayant comptabilisé le nombre de fleurs ouvertes sur un mètre carré recevront leur indice nectar personnalisé, pour mesurer leur contribution personnelle à cet enjeu majeur qu'est la restauration de la biodiversité.En choisissant de "ne rien faire pour la nature", vous avez contribué à agir pour elle de l'une des manières les plus efficaces, comme nous le confirment les nombreux experts que nous avons interrogés. Merci, déjà, pour votre précieuse participation.