Des représentants d'associations pour le climat, de syndicats, d'organisations de lutte contre la pauvreté et des droits de l'homme se sont positionnés chacun sur une marque, tout en portant un masque, pour respecter les gestes barrières.

"Nous devons maintenant jeter les bases d'une société juste et verte. Une société qui peut rebondir, au service des gens et de notre planète, et pas au service des dividendes", estime Greenpeace.

Les manifestants demandent aux femmes et hommes politiques de réaliser que d'importants investissements doivent être faits dans les domaines social et écologique.

Des représentants d'associations pour le climat, de syndicats, d'organisations de lutte contre la pauvreté et des droits de l'homme se sont positionnés chacun sur une marque, tout en portant un masque, pour respecter les gestes barrières. "Nous devons maintenant jeter les bases d'une société juste et verte. Une société qui peut rebondir, au service des gens et de notre planète, et pas au service des dividendes", estime Greenpeace. Les manifestants demandent aux femmes et hommes politiques de réaliser que d'importants investissements doivent être faits dans les domaines social et écologique.