Au total, 15.000 tonnes de CO2 ont été compensées l'année dernière chez Greentripper. Les particuliers représentent la moitié de ces transactions, soit un peu plus de 2.000 cas. C'est quatre fois plus qu'en 2018. Selon l'organisation, un voyageur paie en moyenne environ 50 euros, avec lesquels il peut compenser quatre tonnes de CO2. "En général, ils compensent différents trajets ou moyens de transport. Par exemple, l'avion et la distance en kilomètres parcourus en voiture pendant l'année", indique Greentripper.

L'autre moitié des émissions compensées vient d'entreprises qui veulent rendre leurs voyages d'affaires neutres sur le plan climatique et d'agences de voyage qui proposent une compensation de CO2 à leurs clients.

Treelogical, une initiative de l'organisation de défense de la nature Bos+, a enregistré une augmentation de 40% par rapport à 2018. Pour l'organisation, l'année 2019 est un "point de basculement". "Entre autres, les grèves du climat ont fait de ce sujet une conversation courante à la table de petit-déjeuner des familles", déclare le porte-parole de l'organisation, Bart Carlier. "De plus en plus de personnes sont prêtes à agir. Réduire son empreinte carbone et ses émissions CO2 est essentiel à cet égard."

Les sites de ces organisations permettent à leurs visiteurs de calculer les émissions CO2 de leurs voyages, de leurs déplacements ou de leur ménage. Les dons sont investis dans des actions comme des projets de reboisement.

Au total, 15.000 tonnes de CO2 ont été compensées l'année dernière chez Greentripper. Les particuliers représentent la moitié de ces transactions, soit un peu plus de 2.000 cas. C'est quatre fois plus qu'en 2018. Selon l'organisation, un voyageur paie en moyenne environ 50 euros, avec lesquels il peut compenser quatre tonnes de CO2. "En général, ils compensent différents trajets ou moyens de transport. Par exemple, l'avion et la distance en kilomètres parcourus en voiture pendant l'année", indique Greentripper. L'autre moitié des émissions compensées vient d'entreprises qui veulent rendre leurs voyages d'affaires neutres sur le plan climatique et d'agences de voyage qui proposent une compensation de CO2 à leurs clients.Treelogical, une initiative de l'organisation de défense de la nature Bos+, a enregistré une augmentation de 40% par rapport à 2018. Pour l'organisation, l'année 2019 est un "point de basculement". "Entre autres, les grèves du climat ont fait de ce sujet une conversation courante à la table de petit-déjeuner des familles", déclare le porte-parole de l'organisation, Bart Carlier. "De plus en plus de personnes sont prêtes à agir. Réduire son empreinte carbone et ses émissions CO2 est essentiel à cet égard." Les sites de ces organisations permettent à leurs visiteurs de calculer les émissions CO2 de leurs voyages, de leurs déplacements ou de leur ménage. Les dons sont investis dans des actions comme des projets de reboisement.